•  

          Je répare les vieux articles, alors pourquoi ne pas vous les redonner à ce jour, même si à l'origine celui-ci a été écrit en avril ?

     

     
     
    Prom'nons-nous au jardin
    Quand les p'tits canards y sont...


    canards1.jpg

     
    Conciliabule en privé :
    - "Pardon, mademoiselle, voudriez-vous m'épouser ?
    - Hum, hum ; lequel choisir ?"
     

    canards2.jpg


        -  Vite, les enfants, allons au marché pendant que Papa est parti au travail.

     

    Sourire en coin...

     

    -  C'est l'heure du bain ! À l'eau les petits !

     

    Sourire en coin...

     
     
    -  Allons les enfants ! N'ayez pas peur ! Papy vous regarde... !


        Pour illustrer cette aimable chronique du jardin au printemps, voici une ravissante musique, qui n'est que le début de la 3e symphonie pour cordes de Jean Rivier, compositeur méconnu du 20e siècle...


    Sourire en coin...
    Jean Rivier (1896-1987)


     
     

    1 commentaire

  •       Ce matin, j'ai vu le soleil poindre au sud-est pour la première fois depuis bien longtemps... 

     

    Lever de soleil en hiver 

         
        Les arbres sont entièrement dépouillés et le pigeon habitué des lieux y est encore perché.

     

    Une belle journée d'hiver

     
        Quelques minutes plus tard, plus de pigeon et grand soleil !

    Une belle journée d'hiver


       Je suis allée faire un tour dans la campagne. 

    Une belle journée d'hiver

     
         À mon retour m'attendait une jolie vue sur l'église Saint-Cyr (à gauche), le beffroi (juste devant elle) et la Tour Blanche (à droite)... d'Issoudun bien sûr. L'ennui, c'étaient tous ces vieux poteaux électriques qui, sur cette vieille route très peu empruntée, n'avaient jamais été enlevés encore.

    Une belle journée d'hiver

     
         Chez moi, côté sud, fleurissait encore cette superbe rose... 

     

     


    10 commentaires
  •  
        Aucune saison ne se ressemble. L'automne de cette année n'est pas celui de l'an passé... Moins sec, plus doux... ? Tout est toujours neuf, surprenant. Quand je regarde les photos anciennes, c'est différent. Le saisons passées sont mortes, la saison actuelle est vivante.

     

    Roses de novembre

         Le long de ma maison, vers le sud, il y a encore des roses...

    Dahlias de novembre

        Et derrière, le dahlia sourit encore au soleil.

    Feuilles sur l'eau

        En forêt les feuilles jonchent les ruisseaux gonflés.

    Grues

        Et avant-hier, les grues sont passées !

    Grues

            Je me suis précipitée sur mon appareil photo dès que j'ai entendu de loin leurs cris sauvages. 

    Grues

          Elles étaient déjà loin sur l'horizon mais soudain se mirent à rebrousser chemin pour se rassembler.

    Grues

          De toutes parts il en arrivait qui se mirent à tournoyer, comme si les premières attendaient les dernières - comme nous lors de nos randonnées, lorsque nous attendons ("faisons le pied de grue", hi ! hi !) au carrefour ceux qui marchent moins vite.

    Grues

           Elles dessinaient dans le ciel des formes, des nuages, tout en se déplaçant très vite derrière les branches et les toits qui m'environnaient.

    Grues


          Puis elles reprirent leur route, droit vers le soleil.

          Et voyez-vous cet étrange dessin qu'elles forment ? 

          Comme un grand corps qui avance... Un poisson... 

     

     


    12 commentaires
  •  

        Avec la Toussaint vient le mois de Brumaire, si joliment nommé par le calendrier républicain, et dont j'aime particulièrement les alliances de couleurs grises et jaunes, qui créent une lumière fascinante. 

     

    Brumes et feuillages 


       Pour commencer, une belle toile d'araignée qui trône juste à ma fenêtre. 

    Brumes et feuillages


         Puis les arbres du parc se perdant dans la brume.

    Brumes et feuillages


         Ceux du parking, plus jaunes...

    Brumes et feuillages

         Vers les collines, on se croit en petite montagne !

    Brumes et feuillages

    Brumes et feuillages

    Brumes et feuillages

    Brumes et feuillages

    Brumes et feuillages

          Tout ça en me rendant à la piscine municipale (le bâtiment à gauche)... 

    Brumes et feuillages

    Petite déco locale (4 fleurs à Issoudun tout de même !)

    Brumes et feuillages

    Une jolie feuille blonde.

    Brumes et feuillages

    Une jolie feuille rougissante.

    Brumes et feuillages

    Lumière du soir dans les feuillages.

    Brumes et feuillages

    À 5mn près j'ai loupé le dernier rayon du soleil couchant.

    Brumes et feuillages

    Mais quelle belle lumière entre les feuilles jaunes !!

     

     


    8 commentaires

  •       En cette chaleureuse Toussaint, voici quelques images prises dans ma ville.

     

    Déco d'Halloween


        J'ai trouvé une maison bien décorée, ce qui n'est tout de même pas banal.

    Issoudun au soleil d'automne

        Du côté où sont rangés les camping-cars des forains qui ont envahi la ville, j'ai rencontré cette Aronde qui m'a rappelé bien des souvenirs.

    Issoudun au soleil d'automne

          Mais  les arbres commencent à se parer de belles couleurs, magnifiées par les rayons obliques du soleil. 

    Issoudun au soleil d'automne

        Avec les toutous, nous sommes allés promener au jardin public : le Parc François Mitterrand, sur les bords de la Théols.

    Issoudun au soleil d'automne

          De là on a une jolie vue sur les hauteurs du Centre Ville historique : ici la Tour Blanche, toujours visible, se profile entre les arbres.

    Issoudun au soleil d'automne

           La Théols, bien gonflée par les pluies de la saison, bouillonne par endroits.

    Issoudun au soleil d'automne

           Une autre vue de la Tour Blanche. C'est ici que l'on vient voir les feux d'artifice qui la célèbrent chaque année en mai.

    Issoudun au soleil d'automne

         Dans l'autre sens on aperçoit le Musée Saint-Roch, ancien Hospice tenu par des religieuses dont apparaît ici l'élégante chapelle.

    Issoudun au soleil d'automne

         Mais retraversons la rivière sur l'autre pont...

    Issoudun au soleil d'automne

          Au bord de l'eau sont restées les anciennes cabanes des lavandières, qui servent abri en cas de besoin. Au-dessus de celle-ci on aperçoit le clocher du vieux beffroi-prison qui marquait l'entrée de la zone du "château" en ville autrefois.

    Issoudun au soleil d'automne

        Et voici une photo qui s'est déclenchée toute seule à mon insu, alors que je me battais avec les laisses de mes deux petits drôles ! Avouez qu'elle n'est pas mal ! On devrait laisser toujours les appareils se débrouiller sans nous... 

    Issoudun au soleil d'automne

          En quittant le jardin, la chapelle de l'Hospice Saint-Roch surplombe les toits anciens de ce quartier autrefois rural.

    Issoudun au soleil d'automne

         Une perspective assez prisée pour les cartes postales ou les couvertures d'albums d'images...

    Issoudun au soleil d'automne

         Et en revenant, encore un bel arbre !

          Ce soleil tardif aura versé blondeur et douceur dans les choses...

     

     


    21 commentaires