•           Un merci particulier à Jamadrou pour la magnifique composition qu'elle m'a adressée en illustration pour le poème précédent, où elle a cru lire le "vertige" éprouvé par le derviche tourneur...

     

     

    Vertige-Jamadrou

     

          Ce m'est l'occasion d'ajouter pour vous tous que cette Demeure que j'évoque est aussi la vôtre - et celle où nous nous retrouvons tous ! Sans qu'il soit besoin d'aucune religion, je le précise pour ceux que cela effraierait. Et que si vous voulez vous aussi la découvrir, vous pouvez le faire à travers cette vidéo, accompagnée si besoin de sous-titres en français.

     

     


    22 commentaires
  •      

            Aujourd'hui un grand bonheur nous est fait, avec le retour de Phène (dont on trouve encore ici quelques poèmes, et là un témoignage émouvant).

     

    Le Petit Atelier

     
          Après avoir supprimé le site par lequel nous la connaissions, le Petit Atelier du Chercheur de Vérité, elle vient de se constituer une vitrine plus sobre mais qu'on aimerait voir se développer  et qui permet de la situer dans toute l'ampleur de son message :


    Maharani

     

             En cliquant sur l'image, atteignez le site et découvrez par vous-même.

     

     

     


    14 commentaires

  •       Voici un film prétendu "documentaire", et qui pourtant s'inspire d'une histoire cent pour cent vraie : celle d'une toute jeune femme qui, après la naissance de son premier enfant, a vu celui-ci atteint d'une malade mystérieuse - et ce, de nos jours, malgré les prétendues connaissances de la médecine actuelle ! - et l'a vu peu à peu dépérir, malgré ses efforts et ses prières, et mourir à l'âge de douze mois. (Voir ici de qui c'est inspiré).

     

             Comment se remettre d'un tel traumatisme ? La chair de sa chair, tout l'amour de son être, soudain réduit à néant ! Toute sa propre capacité de don de soi, soudain anéantie et gommée comme fumée ! Toute sa foi, toute son espérance soudain niée et condamnée ! Son projet de vie, son aptitude à se renouveler soi-même... Enfin, je n'en finirais pas de tenter de détailler ce que représente un enfant pour une femme.

           Dans les siècles passés, les enfants mouraient souvent en bas âge il est vrai ; mais les femmes y étaient préparées, et comme la contraception n'existait pas, pouvaient y voir un effet bénéfique de l'équilibre naturel, se hâtant de les remplacer. Mais aujourd'hui, avoir un enfant s'apparente à une création à part entière, et la femme qui s'y adonne en toute conscience a en premier chef la sensation de se remettre au monde elle-même.

            Que se passe-t-il donc quand celui-ci s'éteint peu à peu sous ses yeux, sans que rien soit possible pour retenir le processus, même les prières les plus ferventes ? C'est un arrachement si puissant à soi-même que, si vous le surmontez, il peut vous ouvrir les yeux sur ce qu'est véritablement la Vie : un processus incontrôlable et sans cesse renaissant qui vous pousse en avant, toujours en avant, sans se préoccuper des chairs mortes et de tout ce qui tombe et rejoint la terre à chaque instant. Une Force insaisissable qui n'a que faire des formes et des apparences, et qui vous anime malgré vous, à votre insu - ou peut vous quitter à tout moment.

            Pourquoi donc ne pas la célébrer, cette Force si mystérieuse et si puissante ? Le film est sensé s'employer à vous guider en ce sens, vous tous qu'un deuil a éprouvé, ou plusieurs, ou des échecs répétés qui s'apparentent à autant de déchirures vives.

          Allez à cette page, lisez-en le contenu, et si le coeur vous en dit, aidez un peu les producteurs - 10€ suffisent.

    http://www.etjechoisisdevivre.com/

     

    Et je choisis de vivre

     

            Pour finir, j'ajoute que c'est aujourd'hui une fête de la Vierge Marie : on fête Notre Dame de Lourdes.

            Or la première chose que nous savons de Marie n'est-elle pas qu'elle a perdu son premier enfant dans des conditions atroces ? ... Et 33 ans pour un enfant, ce n'est pas vieux aux yeux d'une mère, qui elle-même n'avait que seize ans à sa naissance...

     

    Michel Ange-Pieta

     


    26 commentaires