•  

    Poussin-Echo et Narcisse
    Écho et Narcisse, de Nicolas Poussin
    Tableau qui m'inspire ce rapprochement de termes en forme trinitaire  : « ecco - ego - eco »(voici ego [et] écho)

     

     

    Voici Ego

    À qui seule répond Echo

     

     


    17 commentaires
  •  
        Revenons à notre Cézanne (dont nous fêtons cette année le centenaire de la mort, d'où le travaux proposés aux élèves).

     
        Vous n'avez pas répondu à ma question concernant cette plaque :

    1 - Où cette plaque est-elle située ?
     
        Et puisque deux questions valent toujours mieux qu'une, voici une autre des trente-six questions auxquelles ces petits chéris ont dû répondre grâce à leur seul navigateur internet :

    2 - Pour quelle exposition universelle de Paris ce monument fut-il édifié
    et comment s'appelle-t-il ?
     

    Autour de Cézanne



    J'attends vos réponses en commentaires !
     
     

     
     
    ET VOICI MAINTENANT LES RÉPONSES
     

    1 - Réponse à la première question (trouvée par Rose, qui est de la région,
    et par Merlin, qui déchiffre le provençal)


        Il s'agit de la plaque apposée au pied de la Croix de Provence, située sur la Montagne Sainte-Victoire (voir ici, et cliquer sur le carré dans le rond bleu à droite de la photo).

        Pour trouver la réponse,  j'ai d'abord repéré qu'il s'agissait d'un texte en Provençal (donc nous étions dans les environs d'Aix), ensuite qu'il s'agissait d'une Croix ("O crux, ave !" formule bien connue en latin) ; mais pour trouver où pouvait être située cette croix, nous avons tâtonné... jusqu'à ce que je réalise qu'elle pouvait très bien se situer sur la montagne sainte-Victoire, tant aimée de Cézanne ! Et ce n'est qu'en tapant "Montagne Sainte-Victoire" et "Croix", que nous avons découvert la solution ! Ouf !


    2 -
    Et voici maintenant la réponse à la question n°2
    (bravo à SAM qui l'a trouvée !)

        Il s'agit de l'ancien palais du Trocadéro, érigé pour l'expo de 1878, et détruit pour celle de 1937. Il fallait chercher là, puis cliquer sur les liens jusqu'à celui d'"ancien palais du Trocadéro" en 1878 pour parvenir ici .

        (Avouez que pour des 6e c'était un nid de pièges,  puisque sous la photo il est mentionné "pendant l'exposition de 1900" !)
     
     
     

    1 commentaire
  •  
            Allez ! Ce soir je vous propose de vous gratter un peu la tête autour de quelques questions. Je suis sûre que certains d'entre vous auront tôt fait d'en trouver les réponses !

    1ère question : Quel est le nom de l'auteur de ce tableau, ainsi que le nom du tableau lui-même ? En quelle année fut-il peint ?


     (Excusez la médiocrité de la repoduction : l'original est moins roux, plutôt dans les verts... )


    2ème question : Où se trouve cette plaque ? (indice : elle a une certaine relation avec l'auteur du tableau).


        Ce sont deux des questions (il y en a beaucoup d'autres!) auxquelles s'attellent les jeunes 6e d'Issoudun pour valider leur B2I (brevet informatique-internet), et je ne les trouve pas faciles... mais très intéressantes.

    Bonne recherche !

     


    1 commentaire
  •  

        Bernard Pigeyre a eu la gentillesse de me communiquer quelques photos de son récent vernissage dans un restaurant de la ville d'Issoudun.

    Lire la suite...


    3 commentaires
  •  

         Ce n'est pas une colle que je vous poserai aujourd'hui en vous présentant quelques jolis tableaux, car la renommée de ce peintre ne dépasse pas ma région il me semble. De plus mon admiration de femme "peu douée de ses mains" vous paraîtra peut-être puérile, à vous qui excellez dans l'art de l'aquarelle, du fusain, de l'huile sur toile, voire de la copie d'artiste (je parle ici par exemple de Russalka, de Martine, de Sabine...)

     

    Lire la suite...


    7 commentaires