•  
         Ce n'est pas une colle que je vous poserai aujourd'hui en vous présentant quelques jolis tableaux, car la renommée de ce peintre ne dépasse pas ma région il me semble. De plus mon admiration de femme "peu douée de ses mains" vous paraîtra peut-être puérile, à vous qui excellez dans l'art de l'aquarelle, du fusain, de l'huile sur toile, voire de la copie d'artiste (je parle ici par exemple de Russalka, de Martine, de Sabine...).

     

    Venise vue par Bernard Pigeyre

    Bernard Pigeyre : "Eglise de la Salute au bord du Grand Canal"
    (Venise 805)1

        Cependant Bernard Pigeyre, originaire de Picardie et excellent professeur d'arts plastiques à Issoudun, la petite ville que j'habite, présente ici chaque automne une exposition des toiles qu'il a exécutées à Venise durant l'été. Il se plaît tant en Italie, qu'il reprend chaque année les mêmes paysages avec des angles, des éclairages ou des coloris différents. Etant généreux par nature, il reversa cette année intégralement le fruit de ses ventes au secours catholique, ainsi que celui de la vente des cartes postales dont je vous donne ici la reproduction.

    Venise vue par Bernard Pigeyre

    Bernard Pigeyre - San Giorgio vu du Grand Canal

     


        Les connaisseurs apprécieront à leur juste valeur l'effet obtenu avec le papier spécial un peu chiffonné ; Bernard, qui préfère toujours l'aquarelle, sait enrichir sa technique par différents moyens, par exemple l'an passé par de petits morceaux de bois doré collés sur son dessin. Quoi qu'il en soit, sa peinture, limpide, lumineuse et me semble-t-il assez personnelle, a toujours rencontré un vif succès auprès de ceux qui ont pu l'admirer.


    Bernard Pigeyre " Scuola San-Marco"


    1 805 signifie "août 2005".
     
     
     

    9 commentaires