• Noël

     

    Noël

     

    «  Et le Verbe s’est fait chair,
    Il a habité parmi nous, 
    et nous avons vu Sa Gloire,
    Gloire qu’Il tient de son Père comme Fils Unique,
    plein de Grâce et de Vérité. »


    Prologue de l’Évangile de Jean, verset 14 

     


           
    Jean-Yves Leloup, lorsqu'il déclame ce Prologue en terminant juste sur le début de ce verset, préfère utiliser le terme grec de Logos. En effet, tandis que le mot latin Verbum représente un simple "mot prononcé" (que les bibles catholiques traduisent souvent par Parole), le Logos grec a une signification plus vaste d'exposé logique (ce mot français en dérive d'ailleurs, comme tous les termes désignant une science qui s'achèvent par "-logie") ; de discours ou de raisonnement.

          Pourquoi cette idée est-elle utile ? Parce que, comme Jean l'indique par la suite, "tout a été fait par lui", ce qui implique un développement spontané de la création avec l'apparition d'un monde organisé et celle de la loi de cause à effet. Ainsi le Logos, ou "Verbe" dans cette acception particulière, n'est pas assimilable à un Être de type humain, comme nous l'entendons malgré nous à travers les dénominations de "Père" et de "Fils" et surtout par l'assimilation à Jésus, mais serait plutôt un développement naturel de ce qui est appelé initialement "le Principe" ou "l'Origine". 

          De plus, Leloup remet (comme Chouraqui à cette page) tout ce prologue ou presque au présent, tandis qu'il est au passé dans le texte grec et qu'on le  traduit généralement au passé. Pourquoi ? Pour mettre en évidence son côté initiatique bien sûr : ce qui est relaté dans ces versets n'est pas un quelconque événement inscrit dans notre histoire, si fondateur soit-il ; c'est le fonctionnement même de la Vie, la structure même de notre expérience de chaque instant, en dehors du temps, dans la dimension de l'Absolu.

            De la Source jaillit la Lumière, et cette Lumière fait être tout ce qui est, en s'y insufflant sous forme de Vie. Elle "se fait Chair", c'est-à-dire qu'elle prend l'apparence d'une forme, d'une matière afin de nous atteindre et que nous puissions la percevoir - elle qui est bien au-delà.

             Mais dès que l'on parle de Lumière on sous-entend obligatoirement son contraire, la Ténèbre - de même que dès que l'on parle de la Vie on sous-entend aussitôt la Mort. Tout cela est la logique émanation du Souffle Premier, et plus peut-être à la manière dont on émet une parole qu'à la manière dont on engendrerait un enfant ; mais il est également éclairant de parler d'un fils par rapport à son père, car le fils porte par définition l'hérédité et la ressemblance du père, il est par définition de même nature que son père.

          Tous ces termes sont donc des images ayant pour seul but d'éveiller en nous une compréhension supérieure, et non des phrases à prendre "à la lettre".

           Noël est une fête sacrée, qui célèbre ce moment où de la nuit profonde jaillit en nous la Compréhension, le moment où, à travers ces ténèbres dont nous sommes constitués (ténèbres au sens d'absence d'existence propre, absence de réalité intrinsèque), nous découvrons soudain cette merveille du Verbe Créateur éclos en nous, de la Vie qui nous traverse et nous donne réalité, la seule Réalité de Dieu !

         Or de même que la Réalité ne peut être effacée, de même la Lumière ne peut être éclipsée par les Ténèbres : en effet, comme l'expliquait un jour Mooji, lorsque vous êtes dans une pièce noire et que vous ouvrez les volets sur le jour, la lumière envahit votre pièce ; mais lorsque vous êtes dans une pièce éclairée et que vous ouvrez les volets sur la nuit, la nuit n'envahit pas votre pièce, au contraire c'est votre pièce qui éclaire au-dehors. Il en va de même de la Vie. La Vie se répand d'un corps à l'autre et quel que soit le corps animé ou inanimé, elle est toujours présente dans les mêmes proportions, jamais limitée par quoi que ce soit.

           Ainsi non seulement le Verbe s'épanouit "en nous" (car le texte latin comme le texte grec utilisent cette préposition "en"), mais aussi "parmi nous" car étant la Vie, Il est en toutes choses répandu.

             Le contempler vraiment dans toute Sa Gloire, Sa Grâce et Sa Vérité, que ce soit sous la forme d'un tout petit enfant ou sous n'importe quelle autre forme, voilà ce à quoi nous aspirons tous secrètement. Voilà ce que l'on nomme Bonheur, Joie, Béatitude. Voilà le but de toute existence humaine, et le lot offert à tous ceux qui, croyant en "Son Nom" (c'est-à-dire acceptant d'en être les héritiers) découvriront qu'ils ne sont pas nés de la chair (donc qu'ils ne sont pas néant), mais sont bien les enfants du Principe originel exprimé en tant que Verbe-Lumière, et destinés à s'absorber définitivement en Lui... !

      

    Verbe vivant

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Décembre 2017 à 08:03

    En ce jour de Noël je te souhaite pour toi et ceux qui te sont chers toute la douceur et la lumière dont ton âme aspire

    Avec toute ma chaleureuse amitié

    Bisous

      • Lundi 25 Décembre 2017 à 09:42

        Qu'il en soit de même pour toi, chère Océanique. Affectueusement.

    2
    Lundi 25 Décembre 2017 à 08:40

    Bonjour Aloysia,

    Oui cela m'attriste de se pencher sur un si beau petit enfant en pensant à sa destinée si cruelle, mais si c'est pour sauver le monde alors ! En attendant je te souhaite, comme Océanique, d'avancer dans ta quête. 

    Bises

      • Lundi 25 Décembre 2017 à 09:45

        Chère Danaé, toujours inquiète des autres ! Mais quand le Verbe se fait Chair il en accepte toute la nature ! Et la Chair comme chacun sait, est périssable. Avancer dans la quête, c'est contempler Cela et nous le pouvons tous, comme nous y invite Saint Jean.

    3
    Lundi 25 Décembre 2017 à 09:31
    Durgalola
    Joyeux Noël Martine. J'aime ce que tu écris et ce que dit mooji est éclairant. Ces semaines sont occupées à préparer visiter téléphoner. Aujourd'hui nous allons retrouver ma belle mère et les frères et sœurs d'Olivier avec conjoints et enfants.
      • Lundi 25 Décembre 2017 à 09:46

        Beau programme. Passez de beaux moments ensemble.

    4
    Lundi 25 Décembre 2017 à 09:33
    Durgalola
    Nous allons lire l'évangile de Jean. Je vais me procurer le livre de Leloup. Bises
      • Lundi 25 Décembre 2017 à 09:54

        Il a écrit plusieurs livres ; tu veux dire son livre sur Saint Jean ? Il faut aussi écouter la vidéo que j'ai mise en lien, elle est vraiment très inspirante. Les orthodoxes - ou du moins Leloup - savent utiliser des méthodes orientales qui sont puissantes sur notre être intérieur ; ici cela rappelle la récitation du son Om ou d'un mantra.

    5
    Mardi 26 Décembre 2017 à 09:46
    daniel

    Ce sont les nombreuses failles que j'ai qui permettent à la lumière d'entrer en moi !

    6
    Mercredi 27 Décembre 2017 à 20:32
    durgalola

    je note et j'irai voir la vidéo la semaine prochaine, là encore occupée ; j'espère que tu vas bien. Bises et bonne soirée.

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 21:00

        Je me doute bien que tu es occupée ! Passe de bons moments avec les tiens et finis bien l'année, en t'abritant des intempéries surtout...

    7
    gazou
    Dimanche 31 Décembre 2017 à 17:42

    Que cette nouvelle année  soit sereine et lumineuse,  Aloysia!

      • Dimanche 31 Décembre 2017 à 18:51

        Pour  toi également, chère Gazou.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :