•  
         Je préparais pour ces jours-ci quelques poèmes d'automne, bien tristes, bien humides des premiers brouillards et des premières gelées - tels que, il faut bien le dire, je les avais écrits il y a de cela quelques dizaines d'années...


     
       
     
       Eh bien non ! Le ciel en décida autrement, si bien que je me demande s'il ne cherche pas à faire croire à Ruby que l'automne, finalement, ça n'existe nulle part ! N'avais-je pas décidé de lui adresser quelques jolies photos de feuilles rousses à Fontainebleau ; et finalement, lors de mon voyage de dimanche, les seules photos que j'aie ramenées font croire qu'elles ont été prises au printemps !  

    J'en étais si dépitée que je n'en ai rien dit. Mais aujourd'hui, les voici ces photos anarchiques, puisque de toutes façons, la traditionnelle "Foire de la Toussaint", chez nous - où l'on vendait  des marrons, des lainages, en soufflant dans ses mains - voici comment elle a débuté ... :


     
     
     
    ... Et voici la suite :

     
     
     

     
        "Accepterez-vous une leçon de conduite d'un grand pilote de chasse, Mademoiselle?" 
    Eh oui, il y en a qui ne s'ennuient pas...

      
     

        
    Bingo ! On se casse la figure dans ce château !!!

          - Et même qui s'amusent bien !

     
     


    Et pendant ce temps, d'autres s'ennuient ferme...

     
     
     

    (Quoique un peu d'ombre après tout... ?)

     
     


    ...Allez, un peu à mon tour, maintenant !!

    Voilà : c'était "les étranges journées de l'automne 2005", catégorie "fête foraine"...


      
     

    1 commentaire