• Vacuité

     

     

    Petit Prince & roses

     

            Le Petit Prince s'en fut revoir les roses.

    Et il vit qu'elles n'étaient que des pensées, et que sa Rose était une pensée comme les autres qui n'avait pris de l'importance qu'à cause du temps qu'il lui avait consacré.

     

    Envol d'hirondelles


          - Nous sommes des pensées ! dirent les pensées. Et elles s'envolèrent à tire-d'aile vers l'infini.

     

            Un grand éclat de rire zébra alors le ciel.

     

            Puis l'espace redevint limpide et silencieux.

     

    Vacuité

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 09:15

    Bonjour Aloysia,

    Arrêter le cours des pensées c'est le secret pour parvenir à l'illumination, faire le vide en soi c'est plus facile à dire qu'à faire ! Bonne journée

      • Mercredi 13 Juillet 2016 à 09:20

        Non, arrêter les cours des pensées n'est pas faisable et relèverait d'un tour de passe-passe d'illusionniste. Mais les laisser s'échapper en ne leur accordant aucune importance, aucun crédit, oui, voilà le secret. Bisous, chère Danaé.

    2
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 10:30

    Coucou Aloysia

    ta réponse à Danaé me chiffonne...celui qui n'aspire pas à la suprême sagesse

    peut faire de ses pensées et des ses émerveillements un engrais à créativité.

    La créativité est en nous et il faut l'activer. Comme pour les plantes il lui faut de l'engrais et un arrosage régulier pour lui permettre de se déployer.

    On dit : "la créativité est un don"

    alors, l'entretenir c'est remercier le donateur.

      • Mercredi 13 Juillet 2016 à 14:33

        Ta position se défend tout à fait, Jamadrou. La créativité fait partie de notre vocation mais elle doit se faire dans l'instant, sans que la pensée s'y attache et particulièrement la pensée "je fais". Ce qui se crée vient de plus élevé que nous. La gratitude doit nous envahir à cette découverte.

    3
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 11:11

    En osmose avec toi que ce texte ...

      • Mercredi 13 Juillet 2016 à 14:34

        Que l'osmose se poursuive jusqu'à ta guérison complète, chère Ariaga, voici ma prière.

    4
    Evy
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 13:50

    Très beau bonne journée bisous

      • Mercredi 13 Juillet 2016 à 14:34

        Bonne journée à toi aussi, Evy, dans la poésie et le partage !

    5
    blandine
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 13:53

    Bonjour Aloysia! Mes pensées trottinent toujours, moi je ne peux les arrêter. Si j'en attrape une, il y a dix autres qui sont là déjà. bref, si je regarde les réponses de chacune, c'est que chacune interprète selon ses pensées. bioses xxx

      • Mercredi 13 Juillet 2016 à 14:36

        Oh ! comme tu es fine, chère Blandine ! (Et ça je le savais). Oui, chaque "personne" réagit selon ses pensées, selon ce que la nature lui insuffle et c'est merveilleux ! Et tu trottines avec ton parapluie et ton sourire pour observer les brebis... Merveilleuse bergère, je t'embrasse.

    6
    Jeudi 14 Juillet 2016 à 08:44

    Avant la création, nous étions dans les pensées de Dieu, alors nos pensées à nous.....!

      • Jeudi 14 Juillet 2016 à 09:27

        Dans les pensées de Dieu... Belle formule ! smile

    7
    Jeudi 14 Juillet 2016 à 10:11

    Bonjour

    J'adore le petite prince!

    Une belle leçon de vie!

    Bisous

      • Jeudi 14 Juillet 2016 à 10:36

        Le Petit Prince, c'est un des plus beaux livres de la langue française... Bises.

    8
    Vendredi 15 Juillet 2016 à 16:18

    J'aime cette interprétation de la rencontre du petit prince avec les roses..."sa rose" une pensée qui avait pris beaucoup trop d'importance mais qui lui avait apporté de l'amour et des rêves...

    La pensée créative est comme le souffle du vent qui passe...Elle existe dans l'instant!

    Les pensées de tous les jours qui trottinent comme de petites souris et qui nous rongent le présent en vagabondant du passé vers l'avenir sont des pensées à gommer pour atteindre l'espace de silence et de paix de nos jardins intérieurs

      • Vendredi 15 Juillet 2016 à 18:40

        Oui, Marie ; mais sa Rose était peut-être aussi son égo ? Puisque c'est ce vers quoi il retourne, à l'anniversaire... La pensée principale, la pensée "Je".



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :