• Nicole Gdalia (3) : sa poésie (première partie)

     
      Après les deux articles de présentation (ici et ), il est temps aujourd'hui que je vous fasse découvrir ces textes qui nous ont fait 
    tant rêver, jeudi soir, dits par la bouche tantôt de l'un, tantôt de l'autre des lecteurs (se faisant écho ou se répondant) et même ensuite de Nicole.

     

    Nicole-Gdalia-03.JPG

     

        Ils les avaient tirés de cette superbe anthologie qu'est l'Alphabet de l'Éclat (présenté dans l'article précédent), en les groupant par thèmes sous 5 séquences successives. Ce sont des textes souvent courts et dont les vers sont également plutôt courts et, à de rares exceptions près, sans titres. Je vous en propose quelques-uns, et intercale pour rappeler l'atmosphère de la soirée des extraits d'une oeuvre de Robert Bichet : "Mes Saisons de Condé", plus exactement de la partie intitulée "L'automne", qui est justement très calme et offre les tams-tams avec le vibraphone que nous avions, avec en plus les Ondes Martenot de Francesca Paderni. 

     

     

    Lorsque convergent les dimensions

    j'aime
    j'aime tes yeux verbe
    je m'y enroule paresseusement
    j'aime
    j'aime tes mains chant
    au rythme de nos dires
    et le manège est là qui m'enivre 
    et m'oublie

    aux aspérités de la vie

     Extrait de Racines (1975)

      

    Entre l'écart du haut
    et l'écart du bas
    flamboie
    - le simple -

    dire le simple
    être le simple

    simple simplicité
    des choses naissantes
    dans la vêlure de l'aurore 
     

    Extrait de Les Chemins du Nom (1977)

     


    Simplifier le multiple
    jusqu'à l'un
    se rendre de la périphérie au centre 
    du variable à l'Invariable
    abandonner l'étain, le cuivre, le mercure
    pour la mystérieuse alchimie
    quitter l'imparfait vers le parfait
    s'avancer dans le soleil
    approcher le Grand Oeuvre...

    Lui et Elle
    se tenaient face à face
    dans un saint tremblement
     

    Extrait de Mi-dit (1987)

      

    Se saisir du langage
    vêtir ma voix 
    de l'espérance du mot 
    en extraire l'étincelle
    secrète combinaison
    de la lettre et du chiffre
    géométrie créatrice de
    l'alpha et l'omega
    la forme
    purifiée à l'extrême
    appréhende l'harmonique signature
    le ton est juste

    et le poète aura le timbre du
    prophète
     

    Extrait de Monodie (1997) 

     

     

     

    Par une sombre nuit
    Jacob vit en songe 
    une échelle
    se dresser
    au sol les pieds
    le sommet dans la nue
    des anges descendaient et montaient 
    messagers du Séparé
    ils l'éprouvèrent dans sa force
    assurément trembla-t-il 
    je suis dans la Maison de Lumière...
    plus tard il jouta avec un inconnu 
    Jacob en ressortit boiteux mais victorieux

    dans cette rencontre
    il avait reconnu le face à face de
    l'homme avec son propre éclat

     

    Extrait de La Courte Échelle - Harmoniques (1994) 

     

     

          Mais il y aurait tant de poèmes à citer, que j'ai créé une catégorie "Nicole Gdalia" et mis un (1) à cet article, afin de pouvoir en citer d'autres ultérieurement. Je vais m'arrêter là pour aujourd'hui, vous invitant à imaginer l'atmosphère recueillie de notre soirée, grâce aux quelques images et aux extraits musicaux ajoutés. Je précise d'ailleurs que Nicole Gdalia, qui parle souvent de la musique dans ces poèmes (vous le verrez plus tard !) avait demandé elle-même à ce qu'il y ait une théâtralisation de la soirée ainsi que des ponctuations musicales.

     

    Nicole-Gdalia-08.JPG
    Robert Bichet durant sa prestation : au fond, les tams-tams chinois, à droite, le ressort Baschet. 

     
     
     
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Octobre 2012 à 12:00
    Magnifique ! Que j'aurais aimé être parmi vous ! Hier, j'ai déjeuné avec Nicole, ravie par l'accueil chaleureux des Issoldunois et la grande qualité de la représentation. Elle m'a aussi parlé d'une certaine "Martine" qu'elle a trouvé très sympathique . Tu remercieras bien Robert pour l'envoi du CD, je l'appellerai lorsque je le recevrai.. Bien amicalement


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :