• Nicole Gdalia (2) : les éditions Caractères

     

    Caracteres.jpg

     

       Poursuivant mon propos au sujet de la conférence de jeudi, je voudrais d'abord parler des éditions Caractères (ici sur wikipedia, leur site officiel, et ici sur facebook).

       Créées par Bruno Durocher en 1950 pour mettre en valeur la poésie contemporaine, elles s'ouvrirent aux poètes du monde entier, ce qui en fait un fabuleux réservoir d'écritures de toutes nationalités, en passant par l'arabe et le chinois pour englober le roumain et le mexicain. Il mettait toujours un point d'honneur à faire accompagner ces écrits d'illustrations de qualité, ce qui donne des livres étonnamment suggestifs pour l'oeil au  plan plastique ; point relayé et amplifié depuis son décès en 1996 par sa compagne Nicole Gdalia, qui ne l'oublions pas était aussi sculptrice.

     

    Couverture-Notre-langue-se-ressource-aux-sources.jpg

     

        Voici par exemple une parution récente, trouvée sur le site à la date du 30 novembre.

    Deux Prix Nobel chez "Caractères" !!

        C'est ainsi que nous eûmes la joie, jeudi, d'applaudir Nicole pour avoir à son catalogue un livre de Mo Yan, qui vient d'être couronné Prix Nobel de littérature 2012.

        Voici cet ouvrage :

     

    Explosion Mo Yan

     
       L'image puisée sur le site de la Fnac renvoie par lien à la page concernée. Un autre auteur de Caractères, Tomas Tranströmer, avait déjà été couronné de ce prix en 2011, mais il ne figurait que dans une anthologie (voir ici).  On peut donc juger de la qualité de ces éditions !

     

    Les livres de Nicole

         Mais revenons aux livres de Nicole elle-même.  Elle en avait apporté quelques-uns, que  nous eûmes la joie de feuilleter après sa conférence et qu'elle dédicaça à ceux qui en firent l'acquisition. Je ne puis résister au plaisir de vous montrer quelques exemples de pages et de couvertures de ceux que j'ai rapportés.

    Alphabet1.jpg

     
       Voici le plus beau d'entre eux, dont il ne restait d'ailleurs que très peu d'exemplaires, un énorme livre de 450 pages publié en 2005 et parsemé d'illustrations originales toutes plus étonnantes les unes que les autres, émanant d'auteurs variés (en noir et blanc, et de couverture mate). Ce livre réunit en fait plusieurs recueils ayant chacun leur "couverture" et leurs illustrations, et son épaisseur m'a rendu extrêmement difficile le fait d'en scanner l'intérieur, si bien que ce que vous en verrez est succinct et parfois indistinct.

    Alphabet5.jpg


    Voici la "couverture" de la première partie.

    Alphabet2.jpg


    En voici une autre !

    Alphabet3.jpg


    Puis une autre...

    Alphabet4.jpg

    Et encore une.

     

         Je cesse ici de feuilleter avec vous ce merveilleux alphabet, dont seront tirés nombre des poèmes lus par Béatrice et ses amis (voire par Nicole elle-même), et que je vous présenterai dans le prochain article.

        Et passons au second petit bijou que nous avons pu rencontrer : un livre publié par Nicole dans la collection "Arts en Résonance", qu'elle a créée en rencontrant Robert Bichet, ravie de son idée de faire se correspondre des œuvres musicales, picturales et poétiques de même titre.

        Après le recueil de Robert, "Là-bas sont tous les rêves", qui met en résonance Musique, Peinture et Poésie, elle fut vite en panne d'auteurs de la même veine, jusqu'à trouver pour elle-même une personne disposée à lui offrir une oeuvre picturale correspondant à son texte, puis un musicien prêt à lui composer une pièce de même titre, et enfin un poète russe décidé à traduire son oeuvre dans sa langue !!

    Respir1.jpg


        Cela donna ces "Treize battements du respir incertain " (voir ici au 24 janvier), dont voici un aperçu graphique encore une fois maladroit faute de vouloir écraser les pages en ouverture.

     

    Respir2.jpg

     

        Voici une page, dont pour une fois vous avez le texte, accompagnée d'une encre de Masha Schmidt (peintre d'origine russe établie en France) - encres qui accompagnent chacune des 13 pages de texte, plus la page de titre en français et la page de titre en russe. 

     

     Respir3.jpg

     

       Voici maintenant le début de l'oeuvre pour piano de Irakly Avaliani (pianiste Géorgien), publiée ici intégralement.

     

    Respir4.jpg

     

         ... Et enfin, le début de l'édition en russe, dans la traduction de Nicolas Bokov (écrivain russe exilé en Europe) !

     

          Pour terminer, j'ai essayé de photographier la tranche côté titres :

     

    Respir5.jpg 

         L'édition est bilingue : c'est écrit en Russe ET en français. 

       Dans le prochain article, j'aborde les textes...

     

    À suivre ici ! 

     

     

  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Octobre 2012 à 12:00
    Cela semble très beau, simple et dense. Me plait infiniment! Merci de cette ouverture vers un éditeur inconnu...


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :