• Dieu, Lui, l'Infini, La Source


        Pour trouver « Dieu », il faut sortir de chez soi, parcourir le monde entier, fouiller jusqu'aux confins de l'Univers, à la sueur de son front et dans la détresse de ses membres, jusqu'à l'épuisement de son souffle.

          Puis rentrer chez soi et Le trouver dans un grain de poussière au creux de sa maison.

         Mais si l'on n'était pas sorti et n'avait pas accompli tout ce périple, jamais la Pépite n'aurait apparu.

     

      *   *   *

     

    Bouddha

     

     

            Je - l'Univers - suis une fleur qui s'ouvre lentement.

           Mais d'où provient-Elle ? Comment s'ouvre-t-Elle ?

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 09:34

    Coucou Aloysia,

    Oui j'ai parcouru le monde et maintenant que je suis revenue chez moi, malgré toutes les représentations de Bouddha qui m'entourent et elles sont nombreuses , je cherche encore, mais peut-être qu'un jour je trouverai et je te le dirai. Bises et belle journée.

      • Mercredi 27 Janvier 2016 à 13:06

        Mais oui, moi je Le vois en toi, alors pourquoi ne Le trouverais-tu pas ? money

    2
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 10:10

    Notre vie est faite pour apprendre, comprendre, aimer, sortir, aller à la rencontre, chercher...Quand arrive le temps de rentrer chez soi, en soi, on s'aperçoit que le trésor-cadeau était là, dans notre façon de voir la vie. Cette vie qui un jour nous a été offerte.

    Il faut "bien" le voir ce cadeau, l'apprécier, le protéger, ne jamais le perdre de vue pour pouvoir, un jour,  le rendre.

    Ne pas perdre la vie (de vue) mais savoir l'aimer pour pouvoir accepter de s'en séparer, accepter de la rendre.

    Rendre la vie c'est rendre l'âme, Adieu.

      • Mercredi 27 Janvier 2016 à 13:07

        Oh ! ma chère Jamadrou, pourquoi finir sur un "adieu" qui ressemble à une disparition ? Mais c'est pourtant la vérité qui brille dans tes propos... 

    3
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 10:18

    c'est un va et vient incessant entre le dehors et le dedans...pour que les deux communiquent

    Va et vient aussi entre le proche et le lointain

    Quitter ce qui est connu pour le retrouver ensuite avec des yeux nouveaux

      • Mercredi 27 Janvier 2016 à 13:08

        Oui, on fait le va-et-vient autant que nécessaire, entre ici, et là, là, et ici, jusqu'à se demander où est la différence ? Bisous Gazou...

    4
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 09:51
    Daniel

    Vu l'âge que j 'ai, je suis rentré chez moi depuis un certain temps. Mis je suis rentré tout seul. Dieu n'était pas avec moi. Tant pis ce sera pour une prochaine vie. A moins que je sois Dieu, tout simplement ! !

      • Jeudi 28 Janvier 2016 à 10:18

        Tu n'as pas encore fini de faire le tour, Daniel... Bisous.

    5
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 15:45

    le microcosme, le macrocosme, 

    le dedans, le dehors

    un mouvement perpétuel. 

    Dans la vie du Christ, ce que je retiens, ce sont ses périodes avec les autres (et ses liens) et ses périodes seuls (le désert ..). Se nourrir des autres, nourrir les autres, ensuite dans le vide s'emplir ou dans le vide se déverser. 

    Comme la respiration, inspiration, expiration.

    Bises (très jolie photo)

      • Jeudi 28 Janvier 2016 à 18:20

        Merci, Durgalola, de ce beau commentaire où la respiration montre la voie de la compréhension...  



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :