• Changement de perspective

      

            Il me semble important aujourd'hui de modifier légèrement l'intitulé de ce blog. 


       En effet, dérivé de l'Espace d'un instant qui fut créé sur over-blog mais désormais supprimé, il prétendait jusqu'à ce jour capter des "instantanés" de vie, de multiples petits points d'existence retenus comme par éclipses de mes expériences quotidiennes. Une photo par-ci, un poème par-là ; un clin d’œil par-ci, un souvenir par-là...

          Aujourd'hui ce "pointillisme" ne me convient plus. Ce blog n'est pas un filet à papillons ; il ne peut ressembler à un tapis de feuilles mortes ni à un bouquet de fleurs coupées ! Il ne reflète dans la réalité qu'un seul Instant, cet instant unique de la Vie qui se modèle, s'ouvre et s'épanouit au fur et à mesure de la prise de conscience que l'on en a. Comme un oiseau qui ouvre progressivement ses ailes, peu à peu il se dévoile en abîme, ouvrant des portes comme s'éloignent des nuages, variant sa perspective comme une image kaléidoscopique.     

     

    Kaléidoscope

     

         Par contre, je demeure indécise quant au qualificatif... Est-il secret ? Ne l'est-il pas ?

        Dans la précédente formulation (empruntée à l'un de mes recueils de poèmes), il s'agissait de vécus solitaires que je me proposais de partager : un secret est une intimité qui, une fois exprimée, devient confidence. 

         Mais si l'instant est unique, peut-il être secret ? Y a-t-il dans son expression quelque intimité à partager ?

          Oui, par sa nature profonde il est secret, car invisible, insaisissable, inaperçu de nos sens communs. Et les multiples tentatives précédentes pour en saisir des parcelles ne font que mieux comprendre son rayonnement obscur, à peine effleuré par de furtives ivresses.

         Mais puisqu'il est Unique, ajouterai-je un déterminant pour le désigner ? L'instant secret ? Cela paraît inévitable !  Alors le propos de ce site évoluerait nettement vers la "tentative d'approche" : car ce que l'on désigne de façon si précise est forcément recherché. Et puisqu'il faut "voir" au-delà du perçu, l'image présentée en exergue devra être légèrement modifiée.

        

         Eh bien, essayons donc de retrouver le socle commun à tous ces "instants" ; essayons de profiler leur unique visage.

         D'éclipse en éblouissement, celui-ci saura bien se laisser deviner.

     

     

       


  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 09:43

    Bonjour Aloysia, Là tu joues un peu sur les mots ! C'est vrai que "l'instant" est insaisissable, l'instant d'après il est déjà passé ! Et chaque instant ajouté nous mène au terme de notre vie.

    Moi j'aime bien "carpe diem", profitons du jour présent.

    Bises à toi

      • Vendredi 27 Novembre 2015 à 10:18

        Prends un petit fil et enfile tous les instants bout à bout alors...

    2
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 10:12

    Alors là ,j'suis dépassé... donc juste, bon week-end.... Jean

      • Vendredi 27 Novembre 2015 à 10:18

        Bon week-end !

    3
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 21:35

    l'instant secret .. pourquoi pas l'instant tout simplement ? 

    Et ce blog est ton espace, alors choisis son nom comme tu le ressens. Bises 

      • Vendredi 27 Novembre 2015 à 22:23

        J'ai la fâcheuse manie de méditer tout haut... Bises !

    4
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 22:05

    merci Aloysia, tu peux me tutoyer, c'est très bien ainsi. J'ai bien lu ton explication et cela fonctionne bien pour voir le nom de l'oeuvre. Merci pour tes explications. C'est une toile tellement étrange. Souvent, dans les toiles, les regards se croisent et s'entrecroisent. Ces deux semaines ont été chargées et j'ai été moins sur les blogs. Bises et bon week end 

      • Vendredi 27 Novembre 2015 à 22:22

        Merci de ces précisions, Durgalola. Oui C'est une toile qui m'a toujours fascinée. C'est peut-être pourquoi je l'imaginais connue de tout le monde.

    5
    Samedi 28 Novembre 2015 à 09:32

    Le nom que du donneras à ton blog ne peux venir que de ton ressenti, que de ce que tu veux partager et là tout le monde n'aura pas la même vision.

    Océanique est un qualificatif qui me paraissait évident et non un nom. Certains préfèrent m'appeler Océane et là ce n'est pas moi !!! Mais je comprend

    Tu dois te sentir en accord avec ce que tu veux partager.

    Belle journée Aloysia

    Bisous

     

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 15:34

        Bonjour Océanique ! Alors, faut-il t'appeler Mounette ? En tous cas je ne t'appellerais jamais "Océane", cela n'a rien à voir... Océanique est beaucoup plus joli. Grosses bises.

    6
    Samedi 28 Novembre 2015 à 11:13

    Les mots t'appartiennent, ceux d'aujourd'hui ne seront peut-être pas les mêmes demain, tout est impermanent et fluctuant sur le chemin de la vie, il y a une succession d"Instants"... Beau week end Alyosa.  brigitte

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 15:35

        Tout est impermanent et fluctuant dans la vie, surtout les instants successifs n'est-ce pas ? Beau week-end, Brigitte.

    7
    Samedi 28 Novembre 2015 à 11:22

    les choses évoluent, attendons ! bonne journée

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 15:35

        Bonjour Witney. Wait and see, c'est la sagesse même... 

    8
    thierry
    Samedi 28 Novembre 2015 à 15:39

    pourquoi pas arrêt sur image , je sais c'est déjà pris :) hic et nunc alors ! je reviendrai bientôt, émotion et saturation dans ces instants ...particuliers

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 15:51

        Bonjour Thierry ! "Arrêt sur image" en effet, pourquoi pas ? Mais je ne pensais pas changer mon titre, je pensais seulement le "corriger", et m'interrogeais sur sa justesse. Pour "hic et nunc" je retiendrai le "hic" de l'ivresse, mais l'instant doit transcender le temps et l'espace pour atteindre à son unicité ! De même de toute émotion il sera dépouillé, même si "saturé" il sera de sa propre plénitude... A bientôt pour quelques approfondissements.

    9
    Samedi 28 Novembre 2015 à 16:47
    Daniel

    Le plus important.......Le contenu. Bon dimanche à toi et surtout reste chez toi !

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 21:43

        Je viens de te répondre des bêtises, c'est pour dimanche que tu me disais de rester chez moi ! Oui dimanche il vaut mieux éviter les transports. Mais comme je n'habite pas Paris le problème ne se pose pas. Bises Daniel et bon dimanche tout de même !

    10
    Samedi 28 Novembre 2015 à 17:56

    juste pour te dire que 'esprit de feuille " va dans le sens de dépouillement ... mais je n'avais pas le mot en tête .. juste cette impression de se débarrasser du superflu .. bises et bonne soirée 

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 18:08

        Oui bien sûr... 

    11
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 00:58

    Belle réflexion. Entre partage et... secret ?

      • Dimanche 29 Novembre 2015 à 10:10

        Le partage uni au secret c'est le Révélé. Merci Carole, bises.

    12
    thierry
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 10:32

    Partage qui se crée au fil du temps et des affinités, secret qui enfouit et renvoie à l'intime, quelle part celer de soi qui donne à voir et à comprendre, entretient parfois le mystère, aiguillonne la curiosité , l'instant qui passe, qui lasse, mais qui ne casse pas l'ambiance

      • Dimanche 29 Novembre 2015 à 10:45

        L'instant, par sa brièveté, est le mystère même.

    13
    thierry
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 10:56

    Calcul infinitésimal aidant, si cher à notre Fermat local, peut être infiniment réductible

      • Dimanche 29 Novembre 2015 à 11:00

        Oui, mathématiques, la porte suprême vers l'Infini !

    14
    thierry
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 11:59

    Quand on dit "le temps n'existe pas, seuls les instants comptent" on est dans une logique incrémentale mais pas dans une additivité, un prolongement, pourtant les deux dimensions existent et cohabitent, pas toujours sans dissensions, distorsions

      • Dimanche 29 Novembre 2015 à 12:41

        " Zénon, cruel Zénon, Zénon d'Elée,
        M'as-tu percé de cette flèche ailée
        Qui vibre, vole, et qui ne vole pas ? "  sarcastic



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :