• Un visiteur

     

    oiseau.JPG

     

     

    Un hôte inhabituel est venu ce matin

    Se joindre aux gais moineaux en bandes familières,

    Dont la présence anime en joyeuses volières

    Le carré de gazon vert de notre jardin.

     

    Est-ce bergeronnette, est-ce chardonneret ?

    Serait-ce une fauvette, ou bien une linotte ?

    Le grain est abondant, tombé de notre hotte,

    Et l'oiseau semble aimer ce repas sans apprêt.

     

    Je connais le bouvreuil, le verdier, le pinson,

    Le merle vient souvent comme la tourterelle ;

    Mais ce joli minois m'amuse et m'interpelle

    Sans me laisser son nom ni même sa chanson.

     

    Tandis que les moineaux dans un envol massif

    L'abandonnent, rêveur, au pied de ma fenêtre,

    Je l'admire un instant sans rien laisser paraître.

    Puis soudain il s'enfuit d'un bond définitif.

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Février 2011 à 12:00
    C'est en effet avec grand plaisir que l'on retrouve le chant des oiseaux, ton poème le chante allègrement, bisous Valentine


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :