• Secret

     


    Etoile
    Étoile morte
    (image tirée du net) 

     

    Vivante elle avait pris la couleur des astres ensommeillés
    Et le jour qui virait
    Lui dessinait des parures plus riches
    Que les cristaux de l'espace interstellaire

    Quand chantera le crépuscule
    Tu la verras tournoyer
    Vague libellule des étés maudits
    Tu la verras danser dans la lumière incertaine
    Comme un joyau de verre brisé
    Étincelle jaillie et perdue dans les temps infinis

    Tu la reconnaîtras sans peine
    À sa couleur flétrie
    À ses cheveux brûlés
    À ses bras envolés
    À son étoile morte

    Et tu la pleureras
    Misérablement
    Désespérément
    Comme on pleure un beau rêve
    Lorsqu'on s'éveille tout meurtri de révolte
    Abandonné



  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Mars 2006 à 12:00
    Ce poème est super émouvant est beau, et les photos, un délice !


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :