• La promenade


           Voici une petite  histoire, qui fait suite à celle que j'ai évoquée hier.

     

               Robert était un enfant contemplatif. Toujours souriant et heureux, il gardait le regard constamment tourné vers le ciel, comme émerveillé.

          Lorsqu'il avait un an, ce qu'il aimait surtout, c'est quand sa maman l'emmenait en promenade. Très coquette, celle-ci aimait être fière de son petit garçon ; elle l'habillait donc proprement, l'asseyait dans sa poussette, et lui mettait une petite fleur dans la main. Puis elle s'en allait faire le tour du village pour que tous puissent l'admirer avec son bel enfant.

            Robert, conscient de l'importance de sa tenue pour sa maman, ne bougeait pas un instant. Au retour, parfaitement immobile et souriant, il avait toujours sa fleur à la main.


     Photo tirée du net

     

        Cette histoire vraie représente à mes yeux une parabole.

           La maman, c'est la Source de Tout ce qui est. 

           L'enfant, c'est nous.

           La poussette, c'est notre incarnation présente.

           La promenade, c'est la vie que nous menons actuellement.

            Nous devons être conscient que nous ne faisons rien d'autre que d'être conduits en promenade par notre Mère qui est à l'origine de ce que nous sommes. Rien de ce qui semble se produire n'est autre que Sa Volonté.

         Notre seule tâche consiste à conserver le souvenir d'Elle grâce à la fleur qu'elle nous a donnée. Mais même si nous perdons la fleur, quelle importance ? Puisqu'à la fin de la promenade, de toutes façons, c'est sur Son Cœur que nous retournerons... 

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Janvier 2016 à 17:33

    C'est un très joli symbole cette histoire !

    Merci Aloysia de nous faire réfléchir et essayons de garder la fleur à la main 

      • Samedi 30 Janvier 2016 à 20:37

        Oui, regarder cette fleur et s'émerveiller du voyage, c'est tout ce qui nous est demandé !... 

    2
    Samedi 30 Janvier 2016 à 21:38

    juste nous laisser "promener",  

    merci et bises 

    Oups, j'oubliais de t'expliquer que j'ai mis Sainte Agnès, parce que c'était le jour de la Ste Agnès, le titre est là pour situer dans le temps  ce moment précis.

     

    Et pour les arbres, trop souvent, dans les villes ont les arrache. Quand il y a eu les travaux du bus de ville, des gens se sont mobilisés pour sauver un très vieil arbre. Et ici, on a arraché de très beaux arbres (environ 30 ans) et quelques mois après ils  ont  planté de jeunes arbres. Quelquefois les arbres sont pris pour des objets matériels.

     

    Et voilà

    Bises 

      • Samedi 30 Janvier 2016 à 22:08

        Je comprends ! Je m'étais doutée que tu avais mis "Ste Agnès" pour situer dans le temps, mais cela m'a alertée à plusieurs points de vue : d'abord parce que j'ai eu une amie Agnès qui était très chrétienne et que nous allions voir régulièrement à cette période de l'année, pour lui souhaiter à la fois sa fête et son anniversaire (elle était du 17 janvier) ; ensuite parce que j'ai eu une presque petite soeur prénommée Marie-Agnès (née un an juste après moi dans la même maison) qui est entrée au couvent et qui, à cause de l'abondance de religieuses de même prénom à cette période, a dû renoncer à se nommer Agnès ou même Pascale, pour enfin devenir "soeur Pasca". Chez les "petites soeurs de Bethléem".

        Pour les arbres, oui, on en voit trop qui sont sacrifiés ; et pourtant on ne s'y connaît pas et les spécialistes nous affirment que les arbres vétustes doivent être abattus : alors finalement ne sont-ils pas l'équivalent de nos dents ou de nos cheveux ? Faut-il s'attacher à ce qui est presque mort et refuser de croire au renouvellement ? La vie retrouve sa vigueur quand on la débarrasse de ce qui pèse.

    3
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 00:09

    Et les fleurs deviennent des fruits, puis des graines qui se ressèment.

      • Dimanche 31 Janvier 2016 à 10:41

        Exactement  money

    4
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 10:44

    J'ai de la peine à concevoir la vie comme une simple promenade...

    bonne journée Aloysia

      • Dimanche 31 Janvier 2016 à 10:56

        Oui, c'est difficile !!

        Pourtant mon ami Robert ne cessait de me citer cette chanson que composa Nougaro sur la fin de sa vie :

        "Passe ta vie en visiteur !
        Si c'est beau, applaudis,
        Si c'est laid, passe ailleurs..."

        Bisous !

    5
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 12:15
    Michèle

    C'est très beau ...

      • Lundi 1er Février 2016 à 17:46

        Merci Michèle... wink2

    6
    Lundi 1er Février 2016 à 15:58
    Daniel

    J'aimerais bien que ma vie soit une promenade. Hélas il y a eu des moments où c'était un chemin boueux et tortueux. C'est ce qui fait sans doute le charme de l'existence! Belle soirée à toi.

      • Lundi 1er Février 2016 à 17:45

        Oui, le chemin nous semble tortueux, parce que nous aimerions guider la voiture qui nous porte... Mais si nous réussissons à nous laisser porter sans porter le moindre jugement sur le paysage... A comprendre que tout ce qui semble se produire est l'oeuvre de Maître de toutes choses et que nous n'avons absolument aucune influence sur quoi que ce soit... 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :