• Jardins sous la pluie

     
       Voici un poème écrit en 2006 et qui paraîtra dans mon prochain recueil, Instants Secrets, prévu pour mai prochain.
     

    Jardins sous la pluie
    Vergers et jardins potagers derrière l'Hospice Saint-Roch d'Issoudun (cliquer  pour agrandir)

     

    Dans la grisaille du matin,

    Une pluie fine et pénétrante

    Qui détrempe tous les jardins

    Et rend la marche dérapante.

     

    Les arbustes aux branchages nus

    Se décorent de gouttelettes

    Qui tremblent en bourgeons menus,

    En scintillante collerette.

     

    Et la tristesse se dissout

    Dans le crachin et la brouillasse,

    Car les pommeaux gelés des choux

    Ont le nez rouge sous leur crasse…

     

    Emmitouflée sous mon pépin,

    J’emplis mes yeux du paysage ;

    Le sommeil mouillé des jardins

    Étincelle sur mon passage.

     

     

    Jardins sous la pluie
    (Un de ces potagers vu de plus près)

     

         Comme accompagnement musical, je ne vous propose pas  Jardins sous la pluie de Claude Debussy (qui est trop gai puisqu'il s'agit dans ce morceau d'une pluie d'été) mais Ondine, tiré de Gaspard de la Nuit de Maurice Ravel, interprété par Abdel Rahman El Bacha.
     
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Mars 2012 à 12:00
    C'est un délice ce poème la pluie n'y est vraiment pas triste, elle est au contraire porteuse de tout ce qui la définit: la Vie. Merci de ces vers parfaits!


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :