• La Péri, de Paul Dukas

      Paul-Dukas.jpg

    Paul Dukas

     

        Paul Dukas est un musicien qui doutait de lui... Né à Paris en 1865 et mort en 1935, il est pourtant extrêmement connu pour son oeuvre "l'Apprenti Sorcier", qui fut  traduite à l'écran par Walt Disney dans Fantasia. Orchestrateur remarquable, il fut aussi le maître d'Olivier Messiaen au Conservatoire National Supérieur de Paris entre 1927 et 1930 en composition et orchestration.

        Trop exigeant avec lui-même, il fallut que ses amis l'empêchent, en 1911, de brûler son superbe ballet la Péri , comme il le fit pour beaucoup d'autres partitions aujourd'hui perdues.

         Considérée comme une de ses œuvres les plus achevées, c'est d'elle que je voudrais vous parler aujourd'hui.

        L'argument, issu de la mythologie perse, met en scène un homme, Iskender, à qui les mages ont prédit une fin prochaine ; mais, lui affirment-ils, celle-ci peut être écartée s'il parvient à se procurer la Fleur d'immortalité. Après avoir longuement cherché jusqu'aux confins de la terre, Iskender découvre enfin une Péri endormie qui détient cette fleur. Il s'agit d'une sorte de fée (on dit aussi "Pari") descendante des anges déchus et cherchant à rejoindre le paradis. Le héros lui subtilise la fleur, mais l'éveille malencontreusement ; alors, pour récupérer son bien sans lequel elle ne peut obtenir le salut, celle-ci l'ensorcelle dans un envoûtement endiablé jusqu'à se ressaisir de la Fleur, ce qui entraîne la mort d'Iskender.

     

    LeonBakst-LaPeri-Costume-d-Iskender.jpg

    Costume dessiné en 1911 par Léon Bakst pour Iskender

     

        La partition est précédée d'une célèbre "Fanfare" de cuivres, qui n'a rien à voir avec le ballet mais avait pour but d'obtenir le silence dans la salle, le début de la partition étant pianissimo.

        Je vous offre ici l'oeuvre sans cette fanfare, et malheureusement coupée en deux ; mais l'enregistrement trouvé sans coupure (dirigé par Roberto Benzi) ne me convenait pas du tout, trop lent et trop calme pour mon goût. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un envoûtement, et que la musique doit se faire de plus en plus affolante, de plus en plus obsédante ! Cependant l'internaute qui a posté l'enregistrement ci-dessous ne nous dit pas quels en sont les interprètes.

     

          Mes excuses, je suis obligée de rajouter du texte, sinon l'html me fait sauter à chaque fois la seconde partie (alors que cela s'enchaîne vraiment sans aucune pause !). J'espère que cette fois elle va rester...

     

     
     

  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Mars 2012 à 12:00
    Une bonne soirée Martine et couvre toi, ce soir il fait frisquet Amitiés, flo


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :