• Ivan Wyschnegradsky - 5


    Lire le début  ici 
     
        Je vous présente ici le dernier volet consacré à cette oeuvre monumentale et extraordinaire qu'est "la Journée de l'Existence", d'Ivan Wyschnegradsky.
        Il est vrai qu'il serait intéressant d'entendre d'autres oeuvres de ce compositeur du XXe siècle encore inconnu (et qui pourtant fréquenta nombre de célébrités du monde musical de son époque), mais les seuls enregistrements que j'aie pu trouver semblent actuellement épuisés (peut-être peut-on se procurer l'Etude sur les mouvements rotatoires, avec 24 préludes pour pianos, et le Chant nocturne pour violon et deux pianos à quarts de tons op.11, mais on ne trouve plus Dialogue et Dithyrambe op. 12).
        Il existe cependant une "Association Ivan Wyschnegradsky" qui est susceptible d'oeuvrer pour le faire mieux connaître, et auprès de qui on peut se procurer certains disques anciens (voir cette page).
        Nous arrivons à la fin de cette fresque mystique qui décrit l'évolution du monde depuis sa conception première par l'Esprit Divin jusqu'à la révélation finale de la Nature Divine entièrement incarnée dans les choses. On sent la montée de la philosophie hindoue au début du siècle - d'abord l'influence de Nietzsche, car Wyschnegradsky est aussi l'auteur d'une oeuvre intitulée "Ainsi parlait Zarathoustra", mais également d'Aurobindo, avec cette notion de "conscience supramentale". Messiaen connut une attirance similaire avec sa "Turangalîla Symphonie"qui date de 1946 (je veux parler surtout de l'intérêt pour la culture hindoue et du mysticisme), tandis que Richard Strauß composait "Mort et Transfiguration" dès 1889 (et "Ainsi parlait Zarathoustra" en 1896).
        Voici deux derniers extraits, dans toujours la même interprétation en concert de janvier 1978 par Mario Haniotis, récitant, et l'Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Alexandre Myrat.

     
    senatus-creation-du-monde.jpg
    "La Création du monde", de Jean-Louis Sénatus (1996)
     
     
    L'Obtention
    ========
      

     
    L’Heure du réveil a sonné.
    Le temps des souffrances est passé.
    Le Calice de la Vie est bu jusqu’au fond.
    Mais qu’est-ce ? Une Paix soudaine est descendue en moi
    [Et un profond silence s’est répandu autour…]
     

     

    Entrée dans l'Etat Final Parfait
    ==================

     


    [L'Ineffable ! Mystère auquel il n’y a pas de nom,
    Tu deviens manifeste !]

    Joie, tu es aussi Douleur,

    Liberté, tu es aussi Nécessité,
    Mort, tu es aussi la Vie,
    Moment, tu es aussi Éternité,
    Sagesse, tu es aussi Folie,
    Commencement, tu es aussi la Fin !...
     
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Juin 2006 à 12:00
    Dommage alors. Et que france musique refuse encore plus, je n'étais pas encore allé demander... Sinon vous n'avez pas tout poster de ce grand morceau vu que vous dites qu'il fait 52 minutes? Il y aurait une possibilité de l'obtenir?


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :