• Du côté de Lizeray (Indre)


             Ce matin je me suis promenée du côté de Lizeray , une de ces communes, avec Saint-Aoustrille et Saint-Valentin (super connu, surtout des Chinois !) implantées par ces immenses antennes dont je vous ai déjà parlé ici.

           J'étais attendue dans une ancienne ferme, où tout d'abord je me plus à observer la basse-cour... En effet, une poule était entourée de ses poussins à qui elle enseignait comment se nourrir, mais dès que j'approchai avec mon petit compact, elle les entraîna bien vite au loin. J'ai eu juste le temps de filmer leur fuite.


        Puis mes regards se portèrent sur les deux chats qui, bien posés sur le capot d'une voiture, semblaient y observer les reflets des arbres alentour.

    Du côté de Lizeray (Indre)


          Bientôt, je me retrouvai dans un champ d'antennes et, désireuse d'en approcher une, parvins jusqu'au pied de celle-ci (les photos suivantes, particulièrement spectaculaires, peuvent être agrandies en 1024 px de large ; par contre, pour revenir au texte, cliquez sur la flèche de retour en arrière en haut à gauche de votre écran).

    Du côté de Lizeray (Indre)


          D'ici on ne voit pas bien, mais c'était le fleuve d'ondes "Volga" ! Impressionnant... d'autant que le temps quelque peu menaçant leur conférait une puissance bien plus séduisante que celle des pauvres anges déchus du film Noé, malheureuses machines à faire du spectacle (voir ici) ! 

    Du côté de Lizeray (Indre)


           Voici l'entrée grossie (mais cet extrait d'image ne s'agrandit pas).

           Plus tard, photographiant le ciel dont les moutonnements étaient superbes dans cette zone totalement plate à 360°, je captai simultanément d'autres alignements de "géants" d'acier.

    Du côté de Lizeray (Indre)

     
         Vue vers le nord.

    Du côté de Lizeray (Indre)


          Vue vers l'ouest.

    Du côté de Lizeray (Indre)

     
         Vue vers le sud. Comme vous pouvez le constater, toutes ces antennes se ressemblent ; et ressemblent à la première que nous avions détaillée dans le précédent article.

    Du côté de Lizeray (Indre)


           Et vers l'est, que voyons-nous ? Juste devant, une antenne toute hérissée qui n'est pas du tout comme les autres !!

    Du côté de Lizeray (Indre)


         Intriguée, j'emprunte un chemin pour l'approcher.

    Du côté de Lizeray (Indre)


         En voici une vue arrière...

    Du côté de Lizeray (Indre)


          Plus je m'en approche et plus elle me plaît. 

    Du côté de Lizeray (Indre)

     
       Fabuleux !! (Affichez-la en grand surtout). Et là je rencontre un chasseur (qui ne chasse pas) et qui m'en donne le nom - ce qui m'évitera d'aller jusqu'à son pied. Savez-vous comment elle s'appelle ? 

    Le Gange !

          Eh oui, cette merveille est le Fleuve Sacré...

          Voyez que j'évoque ces mastodontes comme s'il s'agissait d’œuvres d'art ! Certains sculpteurs n'en réussissent pas de si splendides, à mon avis.

          Cependant ce n'était pas l'avis du chasseur... Il se plaignit des désagréments causés aux autochtones par ces fleuves d'ondes précisément, qui paraît-il font que dans les maisons les micro-ondes se mettent en route tout seuls en pleine nuit... ou que la cuisinière se met à émettre de la musique !! 

          J'adorerais cela !  Nous voici en pleine fantasmagorie ! Les perceptions se mélangent, les yeux entendent et les oreilles voient, féerie des vibrations qui nous entourent !!

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Octobre 2014 à 11:25

    Bonjour Aloysia, incroyables toutes ces antennes, je n'adorerais pas cela du tout, mais j'avoue que cela ressemble à une sculpture futuriste et j'avoue que le nom me laisse perplexe !  Bonne journée ma belle

    2
    Lundi 13 Octobre 2014 à 12:38

    Belle journée à toi aussi !

    (J'habite à 10km cela ne me gêne pas du tout...)

    3
    Lundi 13 Octobre 2014 à 18:32

    Ces antennes sont spectaculaires ! immenses ! sans doute parce que datant de 1950. Je comprends que les ondes puissent perturber les autochtones, et pourtant ce ne sont que des émetteurs à ondes courtes.

    Ici un éleveur a porté plainte, des pylones à haute tension dans son champ perturbaient le bétail, ils lui ont occasionné de gros dommage, en première instance, il a gagné, mais EDF fait appel, on verra la suite... Cela peut provoquer de violents maux de tête à des personnes, et autres effets dommageables, c'est prouvé.

    Heureusement tu es à une dizaine de kms et cela ne te dérange pas. 

    Bonne soirée bisous

    4
    Lundi 13 Octobre 2014 à 21:02

    En effet... Je n'aime pas du tout les lignes à haute tension, cela m'a toujours fait peur... Et tous les émetteurs d'ondes (par exemple pour téléphones portables) sont nocifs d'après ce que l'on entend dire. 

    Depuis longtemps je voyais ces mastodontes de loin mais ces temps-ci j'ai eu l'occasion de la approcher et j'avoue qu'ils me fascinent.

    Bises, Crépusculine !

    5
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 09:20

    les lignes à haute tension font un peu peur, et le nom donné semble irréel, comme quoi tout s'entremêle, 


    je comprends mieux ton commentaire chez moi, passe une bonne journée et bises

    6
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 10:18

    Là il ne s'agit pas de lignes à haute tension mais d'émetteurs-récepteurs d'ondes, qui sont uniques en France et sont groupés par secteurs portant des noms de continents, et sont désignés chacun en particulier par le nom d'un fleuve traversant le continent concerné. Cela m'a toujours fascinée !

    7
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 19:18

    Moi non plus je n'aimerais pas avoir de telles antennes près de chez moi. Mais ton point de vue est intéressant.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :