• D'Assise à Rome

     

    paques 019     

    Revenez, cloches endormies !         paques 091

     

     
       Il y a bien, bien longtemps je suis allée vous chercher, et c'est aujourd'hui ce que je me rappelle, car mes plus beaux voyages je les ai faits très jeune, et je n'en garde que de merveilleux souvenirs.
     
    Assise-01.jpg
     

        Comme vous le voyez sur cette photo, prise sur un tout petit appareil argentique, il s'agit de la basilique Saint-François d'Assise, prise en avril 1967 juste après Pâques.
       Âgée de pas tout à fait 16 ans encore, je participais au pèlerinage des chorales liturgiques de France, et devais chanter en la basilique Saint-Pierre de Rome pour la messe de Quasimodo (1er dimanche après Pâques).
     

    Assise-16.jpg


       D'Assise, où nous logions chez l'habitant, nous montâmes à pied aux Carceri - l'Ermitage de Saint-François - en traversant les champs d'oliviers.
     
    Naples-01.jpg   (Le Vésuve vu du car)
     
         Après une courte visite de Florence, nous atteignîmes Rome, d'où nous fîmes une excursion jusqu'à Naples, hélas sous une pluie battante.
     
    Rome-03.jpg
       

          Enfin à Rome nous trouvâmes le soleil et j'en profitai pour me promener abondamment dans la ville antique...

     
    Rome-11.jpg

       Nous fûmes bien sûr reçus par la pape Paul VI (pris ici dans un des transepts de la basilique Saint-Pierre bondée).


    Rome-05.jpg
    (Intérieur de la basilique Saint-Pierre - carte postale achetée sur place à l'époque)
     

       Lors de la messe dominicale je m'appliquai à chanter parfaitement le grégorien, que je suivais en neumes sur ma portée à quatre lignes. Nous n'avions pas que cela à chanter, bien sûr, le concile était passé par là, et nous avions aussi de jolis airs français contemporains à plusieurs voix. Mais nous entonnâmes au moins le "Victimae pascali laudes", la fameuse séquence de Pâques qui remonte au XIe siècle... 

     


       Nous chantâmes aussi le joli psaume d'entrée qui donne son nom au dimanche concerné : "dimanche de Quasimodo", non pas à cause d'un quelconque rapport avec un personnage de Hugo - lequel justement devait son nom à ce dimanche -, mais à cause du premier mot de son psaume d'entrée en latin, "quasimodo", qui signifie "comme" (ou "de la même façon que") :
    "Comme des enfants nouveaux-nés, raisonnables et sans malice" (c'est du moins ainsi que je comprenais la suite "rationabiles, sine dolo"... voyez cependant la traduction officielle ici : "sine dolo" est en relation avec "lac" : le lait sans malignité, donc pur), "lac concupiscite" : "désirez ardemment le lait" (spirituel). J'ai beaucoup aimé cet air, qui comme les autres que nous entonnâmes en grégorien ( les différentes parties de la messe "lux et origo" que vous pouvez retrouver ici), me semblait joliment orné. 
     
         Nous en avons rapporté un microsillon, qu'hélas je ne retrouve plus depuis tant de déménagements.

           Ce que j'évoque ici peut rebuter certains, aussi vais-je m'expliquer.

            Les démarches religieuses de notre enfance sont le ciment de notre vie spirituelle ultérieure, comme les racines sont le support de l'arbre qui grandit.
       Cette marche dans la montagne jusqu'à l'ermitage de Saint-François ; ces chants pleins de fraîcheur et porteurs d'une puissance ancestrale forment, avec bien d'autres expériences, le terreau qui m'a conduite à ce que je ressens maintenant. Mais ils ne sont pas pour autant indispensables au monde actuel : le latin, le chant grégorien, ont pour moi la même valeur que le sanskrit ou les sutras tibétains ; ce sont des références, mais des références parmi d'autres.

        Et pour exprimer la joie pascale aujourd'hui, toutes les formes sont possibles, des chants d'oiseaux aux rires d'enfants, de la chasse aux œufs au repas en famille !
     
     
    Paques-2012.jpg
     
         Ainsi donc :

    JOYEUSES PÂQUES À TOUS !

     
     
    soleil 040
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Avril 2013 à 12:00
    Bonjour ton com, ma fait rire, on vois que tu n'a jamais vu ma ville.....aussi grande que la Belgique Je te souhaite un très bon mardi Nos amitiés bises Qing&René


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :