• Chimère bondissante

     

    Rebondir

     

     

        L’esprit saute à trampoline pour atteindre le ciel.

       Se faisant rebondir il va toujours plus haut. Il croise des oiseaux, il longe des nuages et il exulte !

       Mais toujours il retombe, jouet de la gravité. Il s’efforce de rebondir car il cherche le ciel ; mais il retombe encore, s’épuise et se meurtrit, et pleure…

     

       Alors il s’interroge : comment le Fils de l’Homme est-Il monté au Ciel ?

     

       Je vais vous confier un secret : le Fils de l’Homme n’est pas monté du tout.

       C’est juste l’esprit qui a cessé de bouger, cessé de bondir, cessé de chercher ; et le monde qui a soudain disparu, s’est dissipé tel un brouillard...

       Comme la marée en refluant laisse apparaître les merveilles qu'elle avait voilées, ainsi l'esprit se retirant a laissé le Fils de l’Homme soudain resplendir dans sa nudité Vraie, résorbant toute trace de ce qui n’était pas Lui.


     

    Ascension

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Juin 2016 à 18:39

    Nos chimères ne sont-elles pas ce qui nous ressemble le mieux?

    Avec elles nous vivons déjà ce que la disparition de notre corps nous offrira.

      • Vendredi 10 Juin 2016 à 19:18

        Comme tu dis... Car elles disparaîtront avec lui... (et nous avec, par conséquent).

    2
    Vendredi 10 Juin 2016 à 19:48

    Moi qui pensais aller au ciel en disparaissant de cette terre, je suis très déçue !!!

    Je souris et je continue avec espoir  à bondir sur le trampoline !

    Bises Aloysia

    3
    Vendredi 10 Juin 2016 à 20:22
    Eh bien non tu as parfaitement raison, Danaé ! C'est en disparaissant de cette terre que tu seras au Ciel......
    4
    Vendredi 10 Juin 2016 à 21:19
    durgalola

    l'image du trempoline est percutante. Notre mental saute et saute. Bises

      • Vendredi 10 Juin 2016 à 21:39

        Oui, ce qui m'a frappée, c'est surtout nos efforts désespérés pour nous hisser alors que le mental est incapable d'accéder à ce qui le dépasse. Le "Ciel" qu'il imagine en hauteur c'est-à-dire posé sur quantités de travaux et de recherches plus "qualifiants" les uns que les autres, n'est en fait que la vacuité qui traduit sa propre absence (l'absence du mental)... Bises !

    5
    thierry
    Samedi 11 Juin 2016 à 13:02

    Cascade, rebonds, va et vient

    chute rédemptrice et phénix

    capacité de reprendre confiance pour un ailleurs

    la lumière à plusieurs endroits, mutualisée et interactive

     

    la difficulté du trampoline c'est le timing et la coordination, se situer dans l'espace et le temps, c'est beau mais acrobatique

    c'est enivrant aussi et nous élève au delà de notre conditions terrienne, les plints déjà nous donnaient des ailes au dessus

    des obstacles et des arçons sans cheval, le saut n'est pas que quantique, le vol est parfois yoguique , mais la pesanteur colle aux chevilles et talons

    l'expérience de l'impesanteur, ou apesanteur , mais plutôt en réalité de la micro gravité dans la caravelle zéro G ou dans l'ISS donne d'après ceux qui l'expérimentent des sensations inoubliables et de plus longue durée.

     

    merci de cette note inspirante et aspirante vers le haut pour les aspirants à d'autres mondes et conditions de vie, l'homme sur la lune ou mars ne sera plus jamais le même, cela le fera même évoluer, se transformer, c'est inéluctable parce que l'homme aspire à un ailleurs et sais aussi que son avenir réside hors de la terre, pour un futur pas si lointain que ça si les éléments se déchainent et nous prouvent qu'il faut enfin partir, en soph pousser la porte du ciel et des étoile, le sens apparaitra .

      • Samedi 11 Juin 2016 à 16:26

        Non, c'est l'inverse ; le sens n'apparaîtra qu'avec l'immobilité.

      • thierry
        Dimanche 12 Juin 2016 à 11:23

        je pense quand même que c'est plus compliqué que ça, il y a le plan symbolique, et le reste

      • Lundi 13 Juin 2016 à 10:25

        Le reste ? Il est vrai que vous travaillez dans l'intersidéral... Cependant, "sidérant" pour l'esprit, il peut "clouer" celui-ci sur place, comme en témoigna le philosophe Pascal et de nombreux astrophysiciens par la suite...

    6
    gazou
    Samedi 11 Juin 2016 à 16:00

    On sait bien que notre passage sur la terre est éphémère...et que nous sommes appelés ailleurs...Mais là, c'est le grand mystère

      • Samedi 11 Juin 2016 à 16:25

        Oui, c'est un mystère !

    7
    thierry
    Samedi 11 Juin 2016 à 17:37

    puisque tu le dis, tu dois avoir tes raisons

    8
    Dimanche 12 Juin 2016 à 09:50

    Quand nous arrêterons de nous agiter pour atteindre le ciel nous le découvrirons en nous et la terre disparaîtra

    à notre perception.

    Bon dimanche Aloysia

    Bisous

      • Dimanche 12 Juin 2016 à 10:31

        Merci, Océanique, qui portes si bien ton nom... Que cette journée te soit douce.

    9
    Lundi 13 Juin 2016 à 08:38

    On ne sautera jamais assez haut !  c'est en nous, autour de nous, que ça se passe ! après ?.....

    Excellent lundi Aloysia !

      • Lundi 13 Juin 2016 à 10:26

        Excellent lundi, Fontaine ! Et merci de ta visite amicale.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :