• Avant Je Suis

     

           Il arrive un moment, dit-on, où l'on doit se taire et ne plus rien écouter d'extérieur.

            Mais l'expérience prouve que lorsque l'on se tait et n'écoute plus rien d'extérieur, alors ce qui semblait extérieur se met à sourire et à resplendir comme étant intérieur.

            Une rencontre, une vidéo, une musique ou une lecture deviennent simple propos de soi-même à soi-même.

     


    Mooji-Avant Je Suis

     

               Je viens d'acquérir un très beau livre.

            Beau, parce qu'il veut se démarquer des livres ordinaires en utilisant des phrases-clés publiées en gros caractères et des calligraphies, pour agrémenter son sujet et le rendre pour ainsi dire "vivant".

            Beau, parce qu'il véhicule la parole d'un des plus purs transmetteurs de Vie actuels : Mooji.

             Il s'intitule "Avant Je Suis". Ce titre nécessite un petit éclairage pour les non habitués au sujet de l'Advaïta vedanta comme aux entretiens de Ramana Maharshi et de Nisargadatta Maharaj. Ces derniers, maîtres ayant illuminé le XXe siècle en Inde, ont expliqué que ce que nous cherchons désespérément en cette vie est notre véritable identité - autrement appelée "le Soi" - et que celle-ci peut être trouvée en nous concentrant durant toutes nos actions sur la seule pensée "Je suis", permettant de la dépouiller de toute qualification pour en atteindre la pureté parfaite.

             Cependant, si cet exercice permet d'atteindre ce que l'on nomme communément "l'Éveil", c'est-à-dire la découverte que nous ne sommes ni ce corps, ni toutes ces aventures qui surviennent et nous submergent, mais uniquement Pure Conscience se contemplant elle-même, le terme de la Quête est encore au-delà... et cela, Mooji le martèle comme tous les réels amoureux de la Vérité : "Je Suis" permet, dit-il, de se placer en tant qu'observateur de soi-même et de sa propre vie ; mais il peut lui-même être aussi observé...

         Et qui est cet observateur du "Je Suis" ? En d'autres termes, qui est le Père pour le Fils ? Ou qui est le Principe avant le Verbe ?

          Avant "Je Suis", il reste le pur Silence, la pure Vacuité, la simple Présence, ce que les Bouddhistes nomment "Nirvana" (pour les védantistes "nirvikalpa samadhi"), mais aussi "samyak sambodhim abhisamboddhāḥ" - "l'insurpassable éveil parfaitement accompli".... c'est-à-dire l'Être Pur, sans conscience de soi ni du monde, la pure sensation d'être.

          C'est jusque là que Mooji, personnalité adorable à tous points de vue, s'efforce de mener ceux qui s'en remettent à lui.

          Au tout début du livre j'ai relevé cette page que je vous communique - sans violer je l'espère les droits de l'éditeur.

     

    Avant "Je Suis"

     

         Cette révélation permet de revenir sur le discours stérile concernant le fait d'avoir un "maître", guide pour les uns, "gourou" pour leurs détracteurs qui diabolisent le terme sanskrit pourtant si noble, "instructeur" pour les sérieux universitaires comme Jean Klein ou Francis Lucille. 

          Le "maître" que l'on côtoie dans les satsangs n'est pas le Maître. C'est un individu projeté par notre mental, qui a les qualités et les défauts que notre évolution a besoin de rencontrer. Il doit être apprivoisé pour que soient traversées toutes les strates de nos conditionnements psychologiques. Mais comme tout l'univers mental, il n'est pas vivant, il est le produit de pensées, de croyances, d'émotions...

           Le véritable "Maître" est le Pur Soi, la Pure Conscience en nous qui nous appelle à La reconnaître, et pour cela Elle peut utiliser tous les moyens possibles : tout Lui appartient... Tout peut s'en faire écho. Car Elle seule est la Voie, la Vérité, la Vie !


          Une rencontre, une vidéo, une musique ou une lecture deviennent alors simple propos de Soi-même à soi-même...

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Mars à 11:26
    Daniel

    Je n'en suis pas du tout à ce stade d'évolution. Je me débats avec le quotidien, j'essaie d'améliorer mes comportements et d'élever ma conscience. C'est déjà pas mal....L'éveil sera pour un peu plus tard.

      • Jeudi 9 Mars à 14:58

        Daniel, "élever sa conscience" est de la pure imagination, cela n'existe pas. La conscience est ce qu'elle est, et quand on cherche à "s'élever" on ne fait que voyager dans les strates de l'ego. Pour abandonner la vision égoïque il n'y a qu'une voie, et elle est directe. Hors de l'ego il n'y a ni avant, ni après, ni plus tôt, ni plus tard : à l'instant même tu es éveillé si tu en prends conscience.

      • Jeudi 9 Mars à 17:33
        Daniel

        Tu vois bien que je n'y comprends rien . J'avoue que tout cela me dépasse  !! Je continue doucement mon chemin....

      • Jeudi 9 Mars à 20:29

        Tu restes "sur le seuil", comme le faisait Simone Weil la philosophe, car tu aimes le monde et ceux qui t'entourent. C'est une qualité ! Tu les guides avec l'expérience que tu as. L'essentiel est de rester soi-même...

    2
    Jeudi 9 Mars à 11:41

    Oui.

    3
    Jeudi 9 Mars à 12:52

    Avec le nom que m'a donné mon grand lama tibétain "flamme du nirvana", je devrais atteindre l'éveil plus vite que vous !!! ah ah ah. Je plaisante, bisous Aloysia

      • Jeudi 9 Mars à 15:01

        Tu plaisantes, mais tu es comme Robert : tu es éveillée sans oser l'avouer. Tu es trop gentille pour cela, trop proche des gens...

    4
    blandine
    Jeudi 9 Mars à 14:36

    je ne comprends pas toujours le sens de tes lectures Aloysia , je ne suis pas initié comme tes correspondants  Daniel, ou Danae. Des  fois  leurs réponses m'éclairent  alors je continue à te lire . bises xxx

      • Jeudi 9 Mars à 15:10

        Veux-tu dire que tu ne comprends pas ce que j'explique ?  Quand je pense que la plupart des livres que je lis viennent du Québec !! Il y a près de chez toi des femmes merveilleuses et resplendissantes de bonté qui expliquent cela si bien : Betty Quirion, Claudette Vidal... Sans parler de Gangaji qui elle, est peut-être des USA.

        Mais ce n'est pas grave, Blandine, tu es gentille de me lire et moi, c'est avec un très grand plaisir que je vais te lire en tout cas, car tout ce que tu écris reflète toujours une grande bonté et une grande sagesse.

    5
    gazou
    Jeudi 9 Mars à 14:44

    C'est un peu hermétique pour moi.

      • Jeudi 9 Mars à 15:11

        Mais, Gazou, quand on fréquente tant de peintres et que l'on vit dans la beauté des paysages du sud, on n'a peut-être pas besoin de chercher plus loin... money

    6
    Jeudi 9 Mars à 15:02
    Durgalola
    Tu me scotches par la clarté de ton explication et ton savoir. Lire est une chose, comprendre une deuxieme et ensuite l'offrir à l.autre dans toute sa réalité.
    Je pratique depuis 2 presque 3 ans. quotidiennement. Et être .. juste ça ☺ (et je ne te compte pas les brouillards, les nuages et...)
    Bises
      • Jeudi 9 Mars à 17:45

        Je ne comprends pas bien ton  "juste ça"... Mais 2, 3 ans c'est peu au regard de tout ce que nous avons à déménager en nous-mêmes... Quant à ce que l'on appelle "pratique", elle varie beaucoup d'une tradition à une autre et j'ai entendu dire que trop de pratique nuit ! En effet le mental s'en empare et s'en fait une merveilleuse piste pour ses tournois de skate perso. Pendant que tu admires les prouesses de ton mental tu ne progresses pas.

    7
    Jeudi 9 Mars à 15:04
    Durgalola
    Ce livre me fait penser aux calligraphies de François cheng. Une belle âme. Bises
      • Jeudi 9 Mars à 17:46

        Les calligraphies sont toujours superbes.

    8
    Rose63au
    Jeudi 9 Mars à 17:17

    Il est toujours intéressant de te lire même si je ne partage pas du tout et tu le sais mais je respecte et tes billets sont apaisants dans la mesure où je ne change pas ma façon de vivre  qui  m'a été inculquée par mes parents  qui étaient un couple parfaitement équilibré et athée , mais mon rêve c'est que toutes formes de pensées s'arrangent au mieux pour vivre ensemble 

    Cela dit , je lis un peu de tout , car tout est nourriture mais après je fait le tri , et je ne garde que ce qui me convient ..........

    Une bonne fin d'après midi je te souhaite 

      • Jeudi 9 Mars à 17:47

        En quoi tu es très sensée et as parfaitement raison, chère Rose ; car le "maître" qui est à l'intérieur de chacun de nous te dicte ainsi exactement ce que tu dois faire. Bises et bonne fin de journée.

    9
    Jeudi 9 Mars à 20:18
    Durgalola
    Juste 'etre' à ce moment ... effectivement 2/3 ans est peu.. mais fallait il que le temps soit venu.
    Bises
      • Jeudi 9 Mars à 20:25

        C'est très, très difficile, je confirme. C'est pourquoi je ne puis m'empêcher de recourir à des soutiens comme Mooji.

    10
    Jeudi 9 Mars à 20:55
    Durgalola
    Merci pour ton commentaire sur mon blog. Je suis lasse et ce week-end nous allons dans les vosges .. bises
      • Jeudi 9 Mars à 21:16

        Et nous en Auvergne ! wink2

    11
    Samedi 11 Mars à 08:48

    J'ai passé une semaine entière aux Iles Les Lerins, au large de Cannes, chez les frères cistersciens. La seule règle est de rester silencieux pendant tout le séjour. Pas une seule parole. Il y a 6 messes par jour, mais on est libres d'y participer ou pas. Le seul dialogue pendant ces 7 jours est le dialogue avec soi-même. Une grande bibliothèque à l'intérieur et des longs sentiers autour de l'île. On y apprends énormément, crois-moi!

    12
    Samedi 11 Mars à 20:47

    je découvre avec plaisir

    13
    Dimanche 12 Mars à 18:33

    Merci de nous éclairer Aloysia. Etre en quête de soi... avec toutes ces questions qu'on se pose... Avons-nous les réponses ?...

    Je lis en ce moment "Le don d'ailleurs" de Geneviève Delpech.

    Bises et belle soirée

      • Dimanche 12 Mars à 22:12

        Ce doit être passionnant ! Je suis entourée ici de personnes qui se passionnent pour la médiumnité ou l'au-delà... Entre Patricia Darré, journaliste de Châteauroux née à La Châtre rendue célèbre par ses livres sur les relations avec les disparus, mon amie Nath Gayou (elle aussi née à La Châtre et copine avec Patricia Darré) qui a acheté une maison dont le jardin s'est avéré hanté et qui depuis s'est lancée dans le voyage astral et l'écriture de livres témoignant de vies antérieures et de rencontres avec des disparus, et Vincent  Hamain (également de Châteauroux) qui a fait une NDE époustouflante au cours de laquelle il a visité  l'au-delà de fond en comble avec des guides de lumière et depuis sillonne la France pour donner des conférences et vendre ses livres, quand il n'est pas au chevet des malades en phase terminale pour les aider à croire en leur survie...

      • Jeudi 16 Mars à 19:38

        Merci Aloysia pour toutes ces infos qui m’intéressent beaucoup. J'ai entendu parler de Patricia Darré et lu un article sur elle. Je vais aller glaner des renseignements complémentaires sur elle et les 2 autres personnes que tu me cites...

        Bisous et belle soirée

    14
    Mardi 14 Mars à 21:11
    durgalola

    week end reconstituant, énergisant ... j'espère pour toi aussi. Bises

      • Mardi 14 Mars à 22:11

        Tout à fait ! Bises, chère Andrée.

    15
    Mercredi 15 Mars à 19:29

    Pour mon retour(discret) tu as été la première à déposer des mots, j'y vois un signe ... amitiés.

      • Mercredi 15 Mars à 21:54

        Merci Ariaga...

        "Un cygne d'autrefois se souvient que c'est Lui !
        Magnifique... " (Mallarmé).



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :