• Continuons notre promenade en Afrique


    Suite de cet article.

         On me l'a bien dit : Beauval, ça se déguste... Ça ne se traverse pas comme ça, à cent à l'heure. Il faut y entrer le matin à l'ouverture, en été, prendre son temps pour admirer chaque secteur, et s'arrêter chaque fois qu'il le faut - notamment pour déjeuner le midi - dans les multiples points de repos et de restauration qui sont proposés. Ou alors, si on a la chance d'habiter à proximité, le must, c'est de prendre une abonnement à l'année et d'y venir régulièrement : non seulement cela permet d'assimiler tranquillement chaque secteur sans être abasourdi par l'immensité de ce qu'il y a à voir, mais en plus cela offre la chance inestimable de rencontrer les animaux à des moments différents - le soir, le matin, l'hiver, l'été... - et de les voir vivre ! 

         Hélas ; je ne suis pas très "visite" et suis arrivée tard pour repartir tôt, picorant de-ci, de-là des photos plus ou moins réussies... Quand on aime le "hasard", les surprises peuvent être aussi mauvaises que bonnes !

        J'ai cependant retrouvé quelques photos d'animaux d'Afrique, alors continuons notre promenade - qui malgré mes efforts n'évitera cette fois pas le passage de quelques humains ou la vue d'une barrière ou d'un baraquement...

    Dromadaires-copie-1.jpg


        Les dromadaires ! Sachant que j'oublierais rapidement les noms des animaux, j'ai photographié les fiches signalétiques chaque fois que possible. Ainsi voici celle qui les concerne :

    Fiche dromadaire


       Passons à l'âne de Somalie, étrange pour ses zébrures aux pattes, et dont nous suivons attentivement un jeune près de sa mère...

    Ane-de-Somalie.jpg


       La fiche permet de situer ses origines, mais aussi de voir qu'il s'agit d'un étrange croisement entre le cheval, l'âne et le zèbre.

    Fiche-Ane.jpg


       Une jolie antilope attire nos regards. Elle s'appelle  "Cobe de Lechwe", nom un peu barbare pour un animal de cette grâce.

    Cobe-de-Lechwe-du-Kafue.jpg


        Cependant nous ne voyons que des biches - ou alors les bois sont tombés à cette période de l'année ? Ce sont des animaux réputés pour vivre à demi dans l'eau.

    Fiche-Cobe.jpg


       Terminons avec le boeuf Watussi, majestueux croisement entre le zébu et le boeuf du Nil.

    Boeuf-Watussi.jpg


       Ne sont-ils pas magnifiques ? Je veux une coiffe comme ça ! C'est mieux que la crinière du lion !

    Fiche-boeuf.jpg

     
       Allons, encore quelques tortues, elles ne font de mal à personne... (Et c'est comme ça à Beauval, on n'a jamais fini !)

    Tortues.jpg


       Les plus grosses tortues qui soient en habitat terrestre (ensuite il y a les tortues marines évidemment) : mignonnes, non ? On en a vu partout, il y en a de tous les côtés... preuve que le climat est sain et les salades de bonne qualité.

     

    Fiche-tortue.jpg

     

     En accompagnement, extrait du Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns : les Tortues...

      
    À suivre ici 



  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 12:00
    mdr je la replacerai...un petit bijou... doux bisous à toi, euh, je n'ose plus t'appeler 'madame'!!! mdr belle nuit à toi


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :