• Voyage en Franche-Comté : 6 - Le Doubs

    Début ici


         De Pontarlier à Morteau, le Doubs se faufile entre les strates en pente, faisant apparaître presque une tranche de mille-feuilles. Puis nous approcherons du lieu dit "Saut du Doubs", où il chute de 27 mètres.

    Carte-Saut-Doubs-jpg.jpg
        Sur la carte ci-dessus (que vous pouvez agrandir) on voit la mention "Défilé d'Entreroche", d'où sont tirées les photos qui suivent. Après Morteau vous remarquez que la frontière Suisse se confond à la rivière Doubs, au fil des "Bassins" (dans lesquels la rivière s'élargit tout en creusant profondément son lit) jusqu'au "saut" à proximité duquel se situe le belvédère d'où seront prises mes dernières photos.

        Malheureusement il ne m'a pas été possible d'atteindre le but ultime de la visite. Je me suis contentée d'en découvrir les nombreuses images recueillies par d'autres, comme je vous y inviterai à la fin de cette évocation.

    Haut-Doubs-defiles4.jpg
         Mais voici donc ces défilés, au gré desquels le jeune Doubs circule joyeusement.

    Haut-Doubs-defiles6.jpg
         Évidemment, comme ce jour-là il faisait très chaud, bien des gens y recherchaient la fraîcheur ! Voyez la géologie étonnante qui fait que cette plaque dure surplombe des zones plus friables qui s'arrondissent comme si l'eau y avait creusé en bondissant sauvagement - tout en descendant en pente calme vers le niveau du fleuve.

    Haut-Doubs-defiles8.jpg
        De l'autre côté il reste surtout les arrondis, comme nous avons pu déjà les apercevoir à la Source de la Loue (non loin de là, d'ailleurs).

    Haut-Doubs-defiles3.jpg
         Mais quittant ces lieux riants, nous parvenons à Villers-le-lac, où un édifice couvert de drapeaux et extrêmement laid annonce le départ de bateaux-mouches pour le Saut-du-Doubs. Nous poursuivons notre route, espérant trouver un accès direct au site.

         Hélas, après bien des errances, nous découvrons que celui-ci n'est accessible qu'à pied et après une heure de marche sur une route descendant le long d'un énorme ravin - ce qui suppose qu'ensuite il faudra revenir de même et en montant, chose impossible à la personne qui m'accompagne ! Je renonce donc, et  me contente d'aller à pied jusqu'au belvédère d'où sont pris les clichés qui vont suivre.

         Cependant je regrette de n'avoir pas bravé l'interdiction, car il est impensable que les maisons et commerces qui se situent en bas n'aient pas un accès motorisé...

    Bassins-du-Doubs-1.jpg
         Voici justement un bateau qui s'en retourne vers Villers-le-Lac.

    Bassins-du-Doubs-5.jpg
       On aperçoit encore son sillage sur cette image rapprochée.

    Bassins-du-Doubs-2.jpg
          Voici une vue vers le point d'accostage des bateaux... Le "saut" est juste derrière à gauche.

    Bassins-du-Doubs-3.jpg
        Voilà... Par là... Mais évidemment de là-haut on ne distingue rien ! Sauf la belle eau bleue et les magnifiques sapins.

    Bassins-du-Doubs-4.jpg
         Et en face la montagne majestueuse - du côté suisse - avec toujours ses étranges lignes droites de terrain.
     

         Vous voulez voir le "saut du Doubs" ? Et ses bateaux mouches qui circulent dans les bassins ? Alors venez vite à cette page (page images de Google, il y a l'embarras du choix !), ou alors à celle-ci où vous avez une animation (cliquer sur "visite virtuelle").

     

     À suivre ici

     
    « Artichauts nouveaux...Voyage en Franche-Comté : 7 - Le Château de Joux (1) »

  • Commentaires

    1
    BRAUD
    Lundi 25 Juillet 2011 à 12:00
    Bravo tu as su très bien décrire cette région qui est celle de mes ancêtre Bisous
    2
    Vendredi 4 Août 2017 à 11:16

    Tudevrais nous dire quand tu as fait toutes ces visites ? 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :




    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :