• Voyage en Franche-Comté : 3 - La source de la Loue

    Début ici

     

       Un petit déplacement au-delà de Pontarlier fut nécessaire pour découvrir cette Source qui sort d'un tunnel au pied d'une falaise spectaculaire, et dont les premiers aménagements semblent très anciens (XVIIe siècle ?). Après une belle chute elle alimente d'ailleurs une petite centrale électrique.

    Carte-Source-Loue.jpg


         Après avoir garé son véhicule sur un vaste parking encaissé entre des monts garnis de sapins et flanqué d'un chalet consacré aux souvenirs et d'un autre servant de buvette, on s'engage à pied sur une chaussée en pente descendante.

        (Toutes les photos de cet article peuvent être agrandies, à part la carte).

    La-Loue4.jpgLe chalet buvette

    La-Loue5.jpgLe chalet souvenirs

    La-Loue1.jpg
          Très vite, les abords se font de plus en plus encaissés, dévoilant des pans de roches couverts de végétation qui ne sont pas sans me rappeler le Périgord noir, mais avec d'innombrables trous arrondis évoquant un matériau sans doute différent.

    La-Loue2.jpg
       Des rambardes servant à s'accrocher sont disposées sur les pentes, pour rappeler que de graves inondations peuvent survenir très brutalement, au cours desquelles probablement l'eau s'engouffre dans une infinité de gorges qui font de ce terrain un véritable gruyère (ce n'est pas le pays du Comté par hasard !!...)

    La-Loue3.jpg
       D'ailleurs à gauche de la chaussée un vaste fossé est prévu pour l'écoulement des eaux, recouvert de solides grilles métalliques pour la protection des promeneurs.

    La-Loue6.jpg
        Mais nous arrivons au bas de la dénivellation, au pied de falaises impressionnantes.

    La-Loue7.jpg
        C'est dans le creux que vous devinez sur la droite que jaillit la rivière au sortir de son périple souterrain, tandis qu'en bas de l'image la route devient un pont qui la traverse.

    La-Loue8.jpg
       La voici vue du pont dans toute sa splendeur, avec comme je vous le disais des aménagements sur les bords qui semblent déjà anciens.

    La-Loue9.jpg
        Et maintenant, comme tout ne peut être "embrassé" d'un coup, voici la muraille de pierre qui la surplombe.

    La-Loue10.jpg 
       Un petit coup d’œil dans l'autre sens, d'où nous venons... J'aime bien les deux sapins en équilibre au bord du gouffre.

    La-Loue11.jpg
        La rivière effectue de multiples chutes en descendant le long de ces murailles qui m'évoquent Vauban.

    La-Loue12.jpg
        Et dans la roche toujours stratifiée, on aperçoit ces étonnantes cavités creusées par l'eau.

    La-Loue13.jpg
       Voici la rivière qui arrive enfin, après au moins cinq dénivelés, à la petite centrale hydroélectrique en bas.

        Pour préciser l'ambiance, suivons cette petite vidéo prise du chemin qui escalade ce versant, opposé à la route d'arrivée.


        En remontant, nous découvrons encore cette grotte fascinante.

    La-Loue14.jpg
          Sur la route du retour, nous rencontrons un gentil troupeau de moutons.

    Moutons1.jpg
         Avec un petit agneau...

    Agneau.jpg
           
      Coucou ! 

     

     À suivre ici

     

  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Juillet 2011 à 12:00
    Au coeur de la nature, impressionnantes toutes les strates de la falaise, un sentier aménagé presque rudimentairement, ce qui en fait tout le charme, et avec la vidéo, c'est comme si on se promenait avec toi, merci de nous envoyer un "air" de vacances, bisous Valentine
    2
    Vendredi 4 Août à 11:09

    Depuis le temps les deux sapins ont dû tomber de la falaise ! Impressionnante cette source et quand il pleut tout doit déborder ! Bises Aloysia



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :