• Visages



     

     Le Plomb du Cantal, 11 novembre 2005 (photo Martine Maillard)
     

    J’ai tant vu de visages…

    Autrefois ils avaient l’austérité des ombres,
    Ils passaient sans éclat sur un écran d’images
    Dans mon décor morose…

    Un jour ils ont pris vie ;
    Et j’ai vu s’allumer le fond d’un regard clair
    Dans un brillant sourire :
    Mon âme épouvantée s’en crut ensorcelée.

    Aujourd’hui je vous vois, visages différents,
    Animés d’un halo de lumière intérieure
    Plus ou moins rayonnant
    En fonction des effluves émanés de votre âme…

    Oh ! Que j’aime surtout ces lumières paisibles
    Des visages sereins,
    Dont on sent la chaleur doucement attentive
    Et l’éclat généreux !

    O combien je m’attriste
    De rencontrer encore tant de regards éteints
    De visages sans vie comme nuits sans étoiles !

    Mais ton visage à toi, bel ange vénitien,
    Répand un feu trop vif à mon regard tout neuf…
    On dirait qu’il pétille, et que mille flammèches
    En jaillissent sans cesse en flèches crépitantes.

    Reflète-t-il la vie ardente et enthousiaste,
    Une gaieté qui fuse irrésistiblement ?
    Ou est-ce qu’il attire et se veut fascinant,
    Ce feu tourbillonnant, ce brillant papillon ?

    Si j’approche trop près, je suis éclaboussée
    De brûlures subtiles…
    Avoir les yeux ouverts est vraiment s’exposer
    A d’étranges blessures !

    Et pourtant, dans le ciel,
    Le grand soleil mousseux ressurgi d’un cratère
    Dans l’éclat métallique d’un château de nuées,
    Me renvoie un reflet de splendeur argentée,

    Comme pour m’indiquer majestueusement
    De me vêtir d’acier clair et doux comme lui,
    Afin que ton pétillement doré
    Puisse atteindre sans meurtrissure
    La source vive de mon cœur !…

    1983
     

    Le Puy Griou, 11 novembre 2005 (Photo Martine Maillard)
     
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Novembre 2005 à 12:00
    Merci... mais, à vrai dire, c'est après la loupe que ça pose un problème. J'arrive à écrire ma réponse mais pas à valider. En fait, il n'y a rien pour valider... Je ne vois rien du moins...


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :