• Un week-end à Vichy (3e partie)


    Début ici.

        Après un aperçu du somptueux Palais des Congrès dans ses couloirs et salles d'accueil, en voici des aspects plus intimes. 

    Opéra-plaque

     

       Nous pénétrons d'abord dans la salle de l'Opéra, où un film va nous être projeté. La plaque qui en orne l'entrée attire mon regard. Toute une époque : Salomé voluptueuse et décadente, la fascination du gouffre dans une musique ensorcelante et quasi psychédélique...

     

    Un week-end à Vichy (3e partie)
     
     

    Opéra-les loges

    Opéra-les loges
     

       Et nous voici longeant les loges dans lesquelles les gens se précipitent d'emblée, pensant se retrouver tranquilles par petits groupes (j'ai brouillé tous les visages par discrétion).

        
    Un week-end à Vichy (3e partie)

    Un week-end à Vichy (3e partie)


    Un week-end à Vichy (3e partie)


    Un week-end à Vichy (3e partie)
     

        Le plafond m'intéresse beaucoup, avec son style "or" et ses lyres aux quatre coins. D'autant plus que, si la foule s'est précipitée dans la salle, l'attente maintenant commence à peser, dans une atmosphère surchauffée. 

    Un week-end à Vichy (3e partie)


        Les balcons d'abord vides vont peu à peu se remplir, car le public vichyssois est convié à cette projection, suivie d'un débat : il s'agit du film "Sous le figuier", qui évoque avec la merveilleuse Gisèle Casadesus les derniers moments d'une vieille dame qui pourtant va remonter le moral à trois jeunes accidentés de la vie.

    Un week-end à Vichy (3e partie)


         Descendons maintenant aux "sous-sols" qui, puisque les couloirs se trouvent au niveau des terrasses, sont en fait des "rez-de-jardin".

    Un week-end à Vichy (3e partie)

    Un week-end à Vichy (3e partie)
     


        Avant l'Espace Sévigné qui se trouve en T au fond et où sont disposées les tables portant les denrées alimentaires, un bel espace voûté nous accueille, l'Espace Albert Londres. Malheureusement je regretterai amèrement qu'il ne comporte que très peu de sièges et son aspect "hall de gare" ne me paraîtra pas vraiment adapté à la foule considérable amassée dedans ce soir-là.     

    Un week-end à Vichy (3e partie)


       Un petit coup d’œil à l'Auditorium Eugénie, où se tenaient les réunions plénières (ici à la clôture du Congrès), et
     nous terminerons notre visite des lieux avec la splendide "Salle Berlioz" la bien nommée, avec son faste à la française, où nous eûmes la chance de profiter d'un dîner de gala.

    Un week-end à Vichy (3e partie)

    Un week-end à Vichy (3e partie)


           La voici vide et en plein jour, puis le soir avec toute l'assemblée, confortablement assise enfin, et servie par un traiteur d'élite !

    Un week-end à Vichy (3e partie)

    Un week-end à Vichy (3e partie)


    Un week-end à Vichy (3e partie)


    Un week-end à Vichy (3e partie)

       Je ne me lassais pas d'admirer la verrière et les alcôves d'angle (nous avions pris place dans l'une d'elles !) ainsi que les angelots qui en ornaient les frontons... Mais comme l'association fêtait ses 25 ans d'existence, il s'y ajouta bientôt la visite d'un orchestre de jazz !

    Un week-end à Vichy (3e partie)


       Je ne les ai hélas pas enregistrés, ayant juste pour prendre ces photos un téléphone portable auquel je ne faisais pas vraiment confiance...      

     

       Nous terminerons prochainement ce reportage sur un week-end particulièrement ensoleillé, avec de nouvelles vues extérieures de Vichy.

     

     

  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Juin 2014 à 12:00
    Superbe, Bêl endroit


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :