• Un Sûtra de Chonggao Deng


            J'ai déjà parlé de Théophile de Wallensbourg, ce musicien mystique qui professe la religion orthodoxe.  Son interprétation musicale du Prologue de l'Évangile de Jean est une merveille comme support de méditation.

         C'est ainsi que je viens de découvrir qu'il a publié sous forme de vidéo un petit texte qu'il appelle "Sûtra", rédigé paraît-il par un jeune chinois du nom de Chonggao Deng, et que l'on ne peut trouver nulle part ailleurs sur le net.

          Il s'agit de trente courtes stances qu'il nous donne à lire tour à tour, avec un accompagnement de musique traditionnelle chinoise.

            Je ne veux pas lui voler son travail en recopiant ces stances sur mon blog, mais me propose plutôt d'insérer ici sa vidéo, précédée de la présentation qu'il a rédigée sur youtube.

          Je regrette seulement que le texte passe un peu vite, ne permettant pas de bien s'imprégner de chacune de ces phrases si belles et si riches.

         Je vous laisse en juger.  

    Par une belle journée de printemps, un jeune homme encore adolescent est soudainement plongé dans un état qu'il n'avait jamais connu jusqu'alors, un instant où comme si sa conscience saisissait la totalité du Réel, à la fois la réalité de son existence profonde et de celle du Monde. Comme un bref état d'éveil à la réalité des choses qui aura sur tout son être d'indicibles répercussions. Ce jeune adolescent est Chonggao Deng. Cet instant à peine passé, il rédigea comme d'un seul geste ce très court « traité » de trente stances, qu'il nommera "Sūtra de la voie sans-conditionnement pour l'atteinte de la paix parfaite". Le voici ici dans son intégralité.

    Théophile de Wallensbourg

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Décembre 2017 à 11:02

    Une belle découverte Aloysia, j'ai adoré la musique et réfléchi sur tout ce qui est meilleur !!! Bises

    2
    Lundi 11 Décembre 2017 à 13:47

    oui comme c'est écrit ça vaut mieux que des mots 

    Merci merci c'est apaisant 

    Bonne semaine 

    3
    Lundi 11 Décembre 2017 à 15:52

    Belle découverte sur une musique très apaisante...

    Bises Aloysia

    4
    Lundi 11 Décembre 2017 à 17:21

    Merci à vous trois. smile

    5
    Lundi 11 Décembre 2017 à 21:35
    durgalola

    la musique est très belle, ni trop rapide, ni trop lente, allant au pas du moment.

    Quant au texte, il me dit que plutôt que l'amas des choses, des pouvoirs... mieux vaut le UN (l'instant présent, la présence à cet instant). Bises et bonne soirée.

      • Lundi 11 Décembre 2017 à 21:40

        Oui, tu as bien vu...

    6
    Mardi 12 Décembre 2017 à 08:44

    Bonjour Aloysia, j'espère que tu vas bien et que tu prépares sereinement Noël. Bisou

     

    Trente stances...

    J'aime ces mots "trente stances":  et je les vois doucement danser ces mots au sens parfait, danser sur un rythme lancinant et envoutant...

    trente: un nombre lié à la communication, aux talents artistiques....

      • Mardi 12 Décembre 2017 à 09:55

        Tu fais de la numérologie, Jamadrou ? En effet, il est fort possible que ce nombre de 30 ne soit pas l'effet du hasard... J'espère que pour toi aussi ce Noël enneigé se présente sous les meilleurs auspices.

    7
    Mardi 12 Décembre 2017 à 09:44
    daniel

    Belle découverte et belle harmonie: la musique et les mots. Un véritable enseignement qui pousse à la méditation.

      • Mardi 12 Décembre 2017 à 09:57

        Oui, c'est pourquoi j'aurais aimé une pause plus prolongée entre chaque stance. Mais ce qu'il a fait est parfait ! Il faudrait les réécrire pour les voir tranquillement.

    8
    Vendredi 15 Décembre 2017 à 13:44

    Une découverte dont je te remercie.

      • Vendredi 15 Décembre 2017 à 14:10

        Nos remerciements conjugués vont à Théophile de Wallensbourg qui l'a publié sur le net... money



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :