• Un lundi de Pentecôte arrosé


        Ce matin, comme hier, c'était le déluge.

        D'ailleurs, à voir comme à Cannes ils ont les pieds mouillés, j'avais envie de faire un peu de malice et d'écrire :

     « On ne dira plus des Cannois, mais des Canards ! Surtout s'il s'agit d'artistes !»

         Mais j'ai eu peur d'enfoncer une porte déjà ouverte.

    Lundi-de-Pentecote-01.jpg


        Il pleuvait à seaux et je plaignis le pauvre pigeon, qui pourtant regardait stoïquement de son fil, les ailes serrées comme dans une grande pèlerine.

    Lundi-de-Pentecote-04.jpg


        L'Esprit Saint, Feu de Dieu, était-il étouffé sous le déluge de la méchanceté des hommes ?

     

    Lundi-de-Pentecote-02.jpg


        Les lilas n'en finissaient plus de piquer du nez...

     

    Lundi-de-Pentecote-07.jpg


       De même que les pensées tout effondrées.

     

    Lundi-de-Pentecote-08.jpg


        Les diplabenia n'ouvraient même plus l’œil !

     

    Lundi-de-Pentecote-03.jpg


        Ouf ! Quelques iris de Hollande avaient repris du service, pour ma plus grande joie - tandis que le végélia fleurissait joliment.

     

    Lundi-de-Pentecote-05.JPG


       C'était le déluge aussi derrière la maison. Au moins, pas besoin d'arroser cette année.

     

    Lundi-de-Pentecote-06.jpg


       Et le pauvre lilas blanc, qui penche aussi sur la gauche malgré sa verdeur et son jeune âge, ne pourrait encore pas profiter de l'élagage de ses grappes flétries, que j'avais programmé pour aujourd'hui. Impossible : tout était trempé !

       Un temps à ne pas mettre un chien dehors, n'est-ce pas ?

     

    Lundi-de-Pentecote-09.jpg


          Mulder l'a bien compris on dirait. En voilà une position ! Il semble dégoûté... 

    Lundi-de-Pentecote-10.jpg

     
      Quant à Scully, elle en a pris son parti également : complètement écroulée !

    Lundi-de-Pentecote-11.jpg

     

        Alors voilà, il n'y avait plus que cela à faire : un feu de cheminée.

        Invitons l'Esprit-Saint au-dedans, s'il ne peut survivre au-dehors !

       

    Que le feu de l'Amour vous réchauffe tous ... !

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Juin 2013 à 12:00
    Tu as donc deux chiens, ils sont trop mignons ! La pluie les berce, on dirait...."Bonne nuit les petits !" (Sourire) Tant de sons peuvent devenir "conteurs" ...la pluie, les oiseaux, le craquement du feu ...! Te fais un IMMENSE bisou : sabine.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :