• Tristesse

     

    Bretagne2006_Plouha_vue-de-la-stele-vers-Minard.jpg

     


    À tout instant, quelqu'un meurt près de moi,
    Et c'est comme si c'était moi...
    À tout instant un enfant naît près de moi,
    Et c'est comme si c'était moi ...
     

    Mon cœur accompagne celui qui s'en va,
    Le suit dans le tunnel au bout duquel il espère trouver
    Sa vraie patrie  ;
    Mon cœur s'étonne avec le tout petit,
    Qui tel un naufragé
    Se demande où il est tombé.

    Parenthèse terrestre,
    Telle un panier dans lequel nous restons prisonniers,
    Pourquoi pataugeons-nous sans cesse
    Dans ton marécage ?


    Même Jésus,
    Au travers de qui nous voyons la Source,
    Ne put écarter de lui le calice de l'horreur :
    Ce grillage hérissé qu'il nous faut traverser
    Sans maudire...

    Sans maudire,
    Mais en remettant toujours
    Toujours la faute
    Sur le compte de l'erreur initiale :
    "Pas fait exprès"...
    Nous n'avons pas voulu,
    Personne n'a voulu 
    Cette chute dans ce cocon qui nous enferme
    Et nous broie ! 

    Et pourtant il serait si simple
    De naviguer, comme un bouchon sur l'eau
    Jusqu'à l'estuaire immensément ouvert
    Où la mer et le ciel mêlés
    Sont sourire et lumière
    ... 

     

     

    Olivier Messiaen, Éclairs sur l'Au-delà
    « Demeurer dans l'Amour ». 
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Mars 2013 à 12:00
    Bonjour je passe faire un coucou Je te souhaite un très bon vendredi. Nos amitiés bises Qing&René


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :