• Strophe


     
      Voici la troisième des six strophes que j'ai écrites la nuit qui a suivi la conférence de Nicole Gdalia, ne pouvant dormir (ici la première, et la seconde)... 

     

    fleuve.jpgImage tirée du net

     

     

    Versant de mille folies
    L’étrange histoire se déroule
    Ainsi qu’un fleuve languide
    Coulant entre deux pans
    De miel sauvage

     

     

        Je ne peux lui donner un titre, ni dire que c'est inspiré des poèmes de Nicole - si ce n'est dans le style d'écriture. Mais c'est cette audition méditative de textes pendant plus d'une heure qui a fait qu'en un demi-sommeil toutes sortes de phrases me venaient que, comme en rêve, je voulais noter. Mais évidemment elles me renvoient toutes à moi-même : le soleil, la nébuleuse, c'est l'âme (ou le coeur vivant) ; le fleuve qui coule, c'est la vie ; et en fait je me retrouvais soudain là, comme perdue, face à ma vie. Vous le verrez plus précisément dans les strophes suivantes.

       Le poème "L'oiseau des cimes" qui célèbre les retrouvailles avec soi-même est postérieur.

     

     

  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Octobre 2012 à 12:00
    expérience intéressante ! passe un bon w end arielle


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :