• Sous la pluie...


          Ce dimanche matin  nous avions prévu une marche en faveur d'associations de la ville, voyez plutôt :

    Marche ALAVI-AVI

          Il était question de cavaliers et même d'une voiture à cheval, puisque deux Centres équestres participaient ! Mais la pluie - la bruine plutôt - et l'humidité très présente ont eu raison des cavaliers tandis que la voiture venait d'être accidentée...

     

    Marche gallo-romaine


        Nous nous retrouvâmes donc, malgré une bonne publicité, une petite poignée seulement à nous engager à travers les gouttes.

    Balade gallo-romaine


          A la place de chevaux, un chien ; et avec le gilet jaune, un guide expérimenté sur le passé gallo-romain d'Issoudun. 

    Balade Gallo-romaine


        Au départ du centre équestre, nous empruntâmes une petite route filant à travers champs qui avait été reconnue pour être la voie romaine reliant Issoudun à Levroux (appelé alors Gabatum - voir ici - Issoudun se nommait naturellement "Issoldunum") .

        Notre guide (le président des "Amis du Vieil Issoudun") nous expliqua que si aucun vestige n'en demeurait, il était par contre évident qu'elle existait à cause du plan cadastral permettant de différencier les sols appartenant aux diverses communes :

          «  En Berry, disait-il, il n'y a pas de fleuve, ni de montagnes, ni de forêts permettant de délimiter des secteurs, aussi furent-ils définis à l'époque romaine par les routes tracées ; ainsi, en observant les frontières de territoires des communes, nous en déduisons le passage de la voie romaine. »

    Sous la pluie...


         Aveuglés par les gouttes nous marchons bravement tandis qu'il poursuivait :

         «   Imaginez-vous toute cette campagne totalement recouverte par les vignes ! Les romains avaient tout planté de vignes, et celles-ci se maintinrent jusqu'à l'épidémie de phylloxéra de la fin du XIXe siècle. Comme Issoudun fut anglais durant un certain temps, le vin était en grande partie transporté par des barges sur la Théols jusqu'à divers fleuves et canaux pour aboutir à Bordeaux, d'où il était expédié vers la Grande Bretagne. »

    Sous la pluie...


          Et comme il était plaisantin il ajouta, en réponse sans doute à une question posée :

         «   Non, il n'y avait pas par ici vraiment de lieu où l'on puisse retrouver un trésor enfoui ; et si vous trouvez une pièce romaine par-ci, par-là en terre, ce sera sans doute parce qu'un quelconque marchand se sera arrêté, pris d'une envie pressante, et aura perdu une pièce de sa besace au passage...  »

         Néanmoins il nous apprit qu'à la ferme fortifiée de Tourailles, un peu plus haut, avaient été construits autrefois des silos enterrés, ce qui est rarissime.

    Sous la pluie... balade gallo-romaine

          Nous tournâmes enfin le dos à la pluie et à l'ouest pour revenir vers un des grands émetteurs radio de Saint-Aoustrille (voir ici et ). 

    Emetteurs Alliss


         Ayant déjà repéré qu'ils étaient regroupés en secteurs portant des noms de continents et portaient tous le nom d'un fleuve du continent concerné, je me suis précipitée derrière celui-ci pour découvrir de quel "fleuve" il s'agissait ...

    Alliss Tigre


         Celui-ci s'appelait le Tigre ! Donc nous étions en Asie ! Et quelle énormité... Il paraît que sa face entière fait la superficie de deux terrains de football.

    Sous la pluie...


          Mais les autres avaient avancé, et déjà ramassé toutes les noix tombées au pied de cet arbre solitaire.

    Sous la pluie... chasseurs


         La chasse était bel et bien ouverte ! Heureusement ces chasseurs semblaient peu agressifs.

    Chasseurs

     
        Bientôt, un promeneur tranquille apparut sous mes pieds...

    Sous la pluie... un escargot


        Un Romain ? S'esclaffèrent mes camarades... Il était bien chez lui, le pauvre, et cependant nous préférâmes le prendre délicatement pour le reposer dans l'herbe un peu plus loin.

    Sous la pluie... cavaliers

     
        Ce n'est qu'à notre retour au Centre équestre que nous en vîmes sortir des cavaliers, qui avaient boudé notre promenade et profitaient d'une légère amélioration pour s'engager sur la route.

    Sous la pluie...


       Enfin arrivés, nous eûmes droit à une collation réconfortante et bien méritée !

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Octobre 2014 à 13:44

    Mince alors quand je vois votre rando. sous la pluie, nous avons eu un tel beau temps ici hier, ma fille a même pris des coups de soleil.

    Enfin pour d'intéressantes randos. on sait affronter les intempéries, nous ne sommes pas des personnes du Sud et lorsqu'on est en bonne compagnie, ce n'est pas la pluie qui peut perturber la bonne ambiance.

    Une voie romaine que l'on imagine, et cet important relais de télévision ! Il est énorme !!

    Bonne semaine Valentine bisous 

    2
    Lundi 6 Octobre 2014 à 18:34

    En fait ces antennes sont uniques en France alors ce ne sont pas vraiment des relais de télévision ; je ne sais plus à quoi elles servent c'est si compliqué qu'à chaque fois que je me renseigne j'oublie aussitôt... sarcastic

    Mais la promenade était sympathique, parce que nous étions entre amis mordus et le faisions pour une bonne cause. ..

    Bonne semaine à toi aussi !

    3
    Mardi 7 Octobre 2014 à 00:41

    Sourire à cette lecture, faut-il en vouloir malgré la pluie, visiteurs et guide courageux... ah dommage ce sale temps tout de même qui ne fait sortir que les escargots côté animal... et un chasseur aussi, lui aussi en veut... merci Aloysia... wink2 je découvre !

    4
    Mardi 7 Octobre 2014 à 15:07

    En fait, notre déception n'était pas d'avoir été mouillés, mais de n'avoir que la moitié des promeneurs qui avaient promis de venir ! Car évidemment, tout le monde, d'un commun accord, était resté sous la couette... sarcastic  Bises, Jill Bill !

    5
    Mardi 7 Octobre 2014 à 15:47
    francinea

    bonjour, ben dis donc, qu'est ce que ça dégringolait!! je n'ai pas pu aller chez Phène, je n'étias pas là; je te souhaite une bonne journée bisous

    6
    Mardi 7 Octobre 2014 à 16:34

    Bisous, Francinéa !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :