• Sortir de l'Illusion

     

    Spirit of Flight - Josephine Wall

     

        «  Le monde n'existe que dans votre tête, ou mieux dit, votre monde est votre mental. Pour vous, il n'existe rien d'autre que votre esprit. Tout ce que vous voyez et ressentez et une projection de votre psyché.

         Ayant saisi cela, les hindous  ont déclaré que le monde est maya, illusion : un monde qui semble réel mais qui n'est qu'un décor de carton-pâte dans une boîte crânienne. Comment transcender une chose inexistante ?

         Si vous comprenez que c'est une illusion, vous êtes en bonne voie. Le rêveur conscient de rêver est sur le point de s'éveiller. »


        «  Le monde tel que vous le voyez est l'ombre de vos pensées, il s'efface en même temps que votre mental. Pour l'homme en état de non-mental on ne peut pas dire qu'il ne reste rien, que tout est annihilé ; simplement tout ce qu'il a connu jusque là est anéanti et il entre dans l'Inconnaissable, la Réalité que le mental ne connaîtra jamais.

        Le monde est une projection, l'Existence est réelle. Quand le monde disparaît, l'Existence apparaît dans son absolue Splendeur. »

    *

        «  La réalité est dure, elle fait voler vos rêves en éclats, mais vous n'en tirez aucune leçon et ne mûrissez pas. La répétition des mêmes cercles vicieux vous conditionne de plus en plus profondément : c'est cela, l'état d'ignorance.

         (...) La répétition est le propre d'un robot, non d'un être humain. Examinez votre passé : les mêmes gestes, les mêmes préoccupations, les mêmes colères et les mêmes tristesses (...).

         (...)  Il vous arrivera aussi d'être honteux le jour où vous comprendrez que votre vie a été une pantalonnade.

         Vos compagnons de route sont vos pensées. Ce que vous trouvez beau n'a rien de particulier, ce que vous trouvez laid non plus. Les choses qui vous semblent désirables n'ont aucune valeur et celles que vous négligez sont les seules qui en valent la peine. Tout est mis à l'envers, vous vivez dans le chaos.

         On me demande souvent : " À quoi sert un maître ?" Un maître est nécessaire pour vous inoculer quelque chose de nouveau, d'inconnu. Vous ne pouvez pas vous extirper tout seul de votre mental, c'est aussi difficile que de vous soulever vous-même en tirant sur les lacets de vos chaussures. Ce que vous faites est toujours une manœuvre mentale, votre ego tire les ficelles et vous fait croire ce qu'il veut. »
     

       « Krishnamurti affirmait que le maître n'est pas nécessaire. Il avait raison et tort à la fois. L'homme conscient comprend qu'il n'a jamais eu besoin de maître, mais de s'éveiller : "Je divaguais, j'aurais pu m'en rendre compte tout seul..." C'est ce qu'on se dit après coup ; mais avant que la métamorphose n'ait lieu on ne peut même pas l'imaginer, parce que l'imaginaire lui-même appartient au mental, au monde onirique ! Krishnamurti a eu ses propres maîtres : Annie Besant et Leadbeater.

         L'homme égocentré adore croire qu'il n'a besoin de personne. Nulle part on ne trouvait une aussi grande concentration d'égoïstes que dans le public de Krishnamurti. Ces gens étaient très satisfaits d'entendre qu'ils ne devaient pas s'abandonner à un maître : cela leur permettait de conserver leur ego intact. »


    Rajneesh - Zen, retour à la Source -
    chapitre 9 ("Il fut beaucoup moins ému...")

       Tarot de la transformation - Rajneesh

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Août 2016 à 00:01

      un petit coucou....

      • Vendredi 26 Août 2016 à 09:45

        Ô Capitaine, mon Capitaine, coucou en écho !

    2
    Vendredi 26 Août 2016 à 09:06

    Il me semble que la liberté est essentielle. Avancer le yeux et cœur ouverts, dans la présence à soi est un exercice de chaque instant. S'émerveiller, cueillir la joie, aimer, découvrir... voilà à mes yeux les seules choses importantes... Belle journée Aloysia. brigitte

      • Vendredi 26 Août 2016 à 09:57

        Saint Jean 8, 31-42

        Jésus disait à ces Juifs qui maintenant croyaient en lui : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » Ils lui répliquèrent : « Nous sommes les descendants d’Abraham, et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu dire : ’Vous deviendrez libres’ ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : tout homme qui commet le péché est esclave du péché. L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. Donc, si c’est le Fils qui vous rend libres, vous serez vraiment libres. "

        Libre, on le devient, quand on a trouvé le centre véritable ; encore faut-il le trouver. Et Jésus indique bien qu'on ne le trouve pas seul.

        Les Juifs ont crucifié Jésus parce qu'ils ne voulaient pas de maître, eux aussi !

    3
    Vendredi 26 Août 2016 à 14:31

    Bonjour Aloysia,

    Nous sommes bien attachés à ce monde illusoire et j'attends d'être "de l'autre côté" pour mieux comprendre !!! Gros bisous

      • Vendredi 26 Août 2016 à 15:13

        glasses  Et tu as raison, puisqu'on ne comprend qu'une fois passé "de l'autre côté" !! Mais certains disent que ce passage est possible dès maintenant.

    4
    Vendredi 26 Août 2016 à 21:25

    Nous ne sommes pas tous pareils: certains ont besoin de suivre un maître, d'appartenir à un groupe religieux, d'autres se sentent mieux de suivre leur petite voix intérieure: à chacun de  découvrir ce qui est le plus juste pour lui et personne n'a  le droit de juger les autres...ceux qui ont écouté Krisnamurti ont peut-être trouvé ont peut-être trouvé en lui la personne qui les a aidés à trouver leur propre chemin

      • Vendredi 26 Août 2016 à 21:44

        Effectivement, on ne peut être catégorique car les catégories n'existent pas. Krishnamurti a refusé la dérive sectaire qu'Annie Besant projetait avec son ami Leadbeater ; et comme tout éveillé authentique, il refusait de se poser en "maître". C'est un débat sans objet.

    5
    Samedi 27 Août 2016 à 08:41

    Un jour on comprendra, c'est notre consolation.En attendant vivons le plus pres des autres...

      • Samedi 27 Août 2016 à 08:47

        money C'est le plus sûr ! Un jour on saura. Bises, Marlou.

    6
    Samedi 27 Août 2016 à 15:13

    Le monde tel que je me le représente n'existe que dans ma tête mais, pour l'instant, c'est le seul qui m'est accessible.Alors, en attendant mieux, je suis contente de le retrouver chaque jour. Amitiés.

      • Samedi 27 Août 2016 à 15:23

        Il ne manquerait plus que ça, que tu ne le retrouves pas chaque jour !! Ce qui demeure, demeure. "Je Suis", sans forme et sans pensée, c'est tout.

    7
    Dimanche 28 Août 2016 à 18:19
    Daniel

    Un texte intéressant qui pose bien le problème de l'illusion. J'y pense souvent et j'essaie de me réveiller mais c'est pas facile !

      • Dimanche 28 Août 2016 à 21:18

        money  Non, ce n'est pas facile... Il m'est arrivé de rêver que je voulais me réveiller, mais je n'y suis jamais arrivée !...

    8
    Dimanche 28 Août 2016 à 20:24

    Je saisis l'occasion pour te souhaiter un excellent anniversaire . Que ces moments te soient doux et chaleureux avec les tiens et qu'uls t'aident a advancer sur la voie que tu as choisie.

    Pensées amicales

     

      • Dimanche 28 Août 2016 à 21:20

        Est-ce ton anniversaire, Marlou ? wink2  Mes pensées affectueuses t'accompagnent.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :