• Septembre

     

    Septembre

     
     

    Septembre
    Mois des rangements
    Mois des retours
    Des classements
    Et des vendanges
     

    Septembre chaud
    Septembre las
    Septembre languissant sous l’azur apâli
    Septembre alourdi sous le poids des soucis
    Septembre décimé des bévues de l’été

    Toi qui étais si frais
    Si gaillard
    Te voici qui te traînes comme un canard sans aile
    Et déjà le chasseur se profile au lointain
    Qui tue des ours des loups
    Les chiens tirent la langue
    Dans le parc dévasté

    Comment seront tes fruits
    Nos fleurs ont rougi sur le grill
    Nos blés ont roussi au soleil
    Les pluies ont balayé notre beau ciel d’été
    Les chapardeurs sont là

    Et nous nous en allons vers un nouvel automne
    Désorientés
    Déracinés
    Guettant le jardinier qui nous replantera
    À la Sainte-Catherine
    En terre plus fertile
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Octobre 2009 à 12:00
    Quelle jolie balade en terre automnale. Ce temps de latence entre les deux saisons plus intenses que sont l'été et l'hiver me laisse toujours mélancolique... Mais ta photo est bien belle et l'humeur de la plume joyeuse et communicative! Merci d'éclairer ainsi un matin quelque peu brumeux...


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :