• Retour

     
    (Je suis incapable de retrouver où j'ai pris ce tableau...)


    Tu viendras, et je t'aimerai...
    Tu auras la même robe de paille,
    Les mêmes cheveux volant dans le soleil ;
    Tu viendras semblable à cent mille autres fois,
    Et cependant tout sera changé.

    Et j'aimerai ta démarche de fée,
    Ton corps d'oiseau fragile,
    Ton regard éperdu,
    Ta bouche avide et touchante,
    Ton silence même,
    Tout ce qui est en toi et te fait différente...

    Car veux-tu que je te dise
    Pourquoi je veille à ma porte,
    Le cœur palpitant dans l'attente ?
    Je te sais revenue, ma petite enfant d'autrefois !


        

  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Novembre 2007 à 12:00
    Bonjour Valentine, J'espère que tu vas bien, si je viens ce soir c'est pour te demander si je peux t'emprunter ce poème pour ma prochaine anthologie sur mes poètes préférés, dont tu fais partie, veux-tu me donner une réponse rapide afin que je sâche. Il va de soi qu'un lien sur ton blog avec tes nom et prénom apparaîtrons à la parution du poème. Je te fais de très gros bisous et te dis à très vite


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :