•  

    Dévotion

     

     

    «  Guruji, je brûle de m'approcher pour me prosterner à Vos pieds. »


    Mooji
    :


    «  Mes pieds sont l'univers tout entier.

    L'univers tout entier n'est que l'ongle de l'orteil de Dieu.


    Et cela est vrai.

    Seul Dieu peut se prosterner devant Dieu, car Il ne peut reconnaître aucune existence qui soit séparée de Lui.


    Mais qui est là pour penser différemment ?

    Découvre-le. »

    ~ Mooji

     

     Dévotion

     


    17 commentaires

  •           Un merci particulier à Jamadrou pour la magnifique composition qu'elle m'a adressée en illustration pour le poème précédent, où elle a cru lire le "vertige" éprouvé par le derviche tourneur...

     

    Lire la suite...


    22 commentaires
  •  

    Demeure

     

     

    Au Temple inouï qui est ma Demeure
    je suis venue et j’ai frappé


    Aussitôt disparurent mon passé ma mémoire
    et tous mes souvenirs si ce n’est
    la Mémoire des étoiles


    Au Temple inouï qui est ma Demeure
    je suis venue et suis entrée


    Aussitôt s’effacèrent mes projets mes désirs
    et toute aspiration si ce n’est
    la promesse d’un Royaume


    Au Temple inouï qui est ma Demeure
    je suis entrée et j’ai perçu


    Que Vertige est son nom
    et que tout ce que je pouvais ressentir de moi-même
    se noyait dans le flux infini de son Souffle

     

     

     


    20 commentaires

  •            Même si l'objectif de tout chercheur de Vérité est de se déconditionner de tout acquis culturel ou éducatif, comment ne pas se référer aux enseignements reçus dans le domaine spirituel ?

              Aussi ne cesserai-je jamais de penser à Jésus en cette période qui rappelle ce que les chrétiens nomment sa "Passion", en essayant d'en extraire un exemple pour soi-même, une inspiration voire des directives. Au XVIIe siècle français qui fut entre autres un grand siècle mystique il était préconisé de pratiquer "l'imitation de Jésus-Christ"; et en l'occurrence il ne s'agit pas forcément de reproduire la vie d'un individu supposé de l'antiquité, mais plutôt de comprendre en quoi ce qu'on peut en lire nous permet de comprendre, symboliquement, ce que nous devons vivre.

    Lire la suite...


    26 commentaires
  •  

           Il me semble nécessaire de faire suite à l'article précédent ; d'ailleurs justement les impressions correspondantes m'étaient parvenues simultanément.

           Le temps et l'espace ayant toujours été indissolublement liés, déclarer le second aussi inexistant que le premier paraît une évidence pour l'esprit ; mais l'expérimenter est une autre affaire.

     

    Lire la suite...


    14 commentaires