• Réalité



    La Charmeuse de serpents- Henri Rousseau
    La Charmeuse de Serpents - Henri Rousseau

     

        Ce tableau m'interpelle, car il me semble montrer l'illusion dont nous sommes victimes.

         Ce que nous voyons, percevons et ressentons n'existe pas, ce n'est que le reflet de la réalité.
          Mais la Réalité que nous sommes ne peut ni être vue, ni être perçue, ni être ressentie.
             De même nous ne voyons pas cette Charmeuse de Serpents, elle semble absente du tableau, elle ne se perçoit même pas elle-même.
             Et pourtant c'est elle qui anime le tout, et qui fait se mouvoir et les serpents (qui effraient) et les flamants roses (pacifiques) : autrement dit qui crée sa propre souffrance et sa propre joie, son monde duel.

     

           J'en profite pour vous proposer une autre interprétation du mantra de la Plénitude que j'ai mentionné dans l'article précédent, avec de nouvelles significations possibles. Ici il est complété par les trois invocations à la Paix qui normalement figurent en conclusion.




         Et en voici le commentaire possible :

      Ces versets développent la nature de "OM", l'Absolu, le Suprême au-delà de toute représentation. Comme c'est à partir de Lui qu'est apparu le monde, on peut dire :

    - Ceci est Plénitude (= Lui)
    - Cela est Plénitude (= Sa manifestation)
    - De la Plénitude (= Lui) se manifeste la Plénitude (= le monde) 
    - Et si le monde (le reflet) est ôté, alors seul demeure Lui (le Primordial).

         Pour terminer, les trois invocations à la Paix évoquent les trois corps de l'homme (microcosme) et de l'Univers (macrocosme) qu'il faut pacifier tour à tour pour atteindre à la Vérité suprême, à la Source (OM) : les corps grossier (physique ou matériel), subtil (émotionnel et mental, ou atmosphérique) et causal (la nuit de l'oubli pour l'homme et l'espace infini pour l'Univers).

      


  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Juin 2015 à 11:32

    Bonjour Aloysia,

    Ton tableau du douanier Rousseau m'amuse car c'est à lui que l'on m'a comparée, lorsque au Maroc j'avais mis un serpent autour de mon cou !!!

    Ton article est très bien pensé et je le respecte tout à fait. Tout ne serait qu'illusion autour de nous et c'est juste difficile à croirre.

    Bises à toi et très bonne journée

    2
    Evy
    Jeudi 25 Juin 2015 à 15:12

    Jolie tableau bonne fin de journée bisous Evy

    3
    Jeudi 25 Juin 2015 à 16:04

    Une interprétation très originale de ce tableau que j'admire. Merci.

    4
    Jeudi 25 Juin 2015 à 16:25

    smile  Bises à toutes trois et merci de votre visite chaleureuse.

    5
    Vendredi 26 Juin 2015 à 08:30

    Le serpent objet de tous les rejets n'est que la manifestation du mal qui nous habite alors que le flammant rose serait le bien. Conditionnement inculqué pour montrer l'invisible.

    Apprivoiser notre conception du mal (le serpent) et voir dans le flammant rose le reflet de la dualité.

    Belle journée à toi

    Bisous

    6
    Vendredi 26 Juin 2015 à 09:11

    Bonjour Océanique ! Non, ce n'est pas si catégorique ; le monde entier est un reflet, avec des éléments menaçants, tels les serpents (mais il pourrait y en avoir d'autres) et des éléments rassurants (tels les flamants). Mais cette "charmeuse de serpents" est déjà dans la vérité, puisqu'elle sait défier sa peur et l'ensorceler... Lorsque la peur est dépassée, l'Unité apparaît. Peut-être alors "voit-elle" dans l'ombre, que toute cette jungle n'était qu'un rêve.

    7
    Vendredi 26 Juin 2015 à 09:30

    Est-ce l'homme qui charme le serpent ou est-ce le serpent qui le charme et pour finir "le roule dans la farine" ?  A réfléchir!!!

    Amitiés

    Jean

    8
    Vendredi 26 Juin 2015 à 09:39

    Ah ! C'est à voir ! happy

    9
    Samedi 27 Juin 2015 à 11:58
    daniel

    J'aime bien ce tableau et j'y ressens plein de sérénité....Quant au monde de l'illusion, quel vaste sujet. Je crois que par nos pensées nous créons notre propre monde.

    10
    Dimanche 28 Juin 2015 à 09:45

    les tentations sont grandes, et on s'illusionne bien, jusqu'au jour où on commence à comprendre les mécanismes et à voir autrement, bon dimanche

    11
    Dimanche 28 Juin 2015 à 10:04

    Bonjour Daniel , tout à fait d'accord avec toi.

    Bonjour Witney : comprendre les mécanismes, oui, c'est cela l'important.

    12
    Dimanche 28 Juin 2015 à 14:52

    Merci Aloysia de ta re-connaissance

    Amitié fraternelle

    13
    Dimanche 28 Juin 2015 à 15:56

    Fraternellement, chère Océanique... Tu m'as rappelé des souvenirs d'adolescence, particulièrement au bord de la mer, où je sortais à l'aube pour voir le soleil se lever sur le monde encore "vierge" de toute présence humaine. C'est fabuleux !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :