• Randonnée champêtre

     

        Jeudi nous avions rendez-vous juste devant le Dragon... !

     

    Randonnee-St-Georges-01.jpg
    Le dragon de Saint-Georges sur Arnon, sur la place du village
    (face au Centre Culturel George Sand)

     

        Et vous voyez le miracle ? Alors que la journée avait débuté bien tristement, dès notre arrivée à Saint-Georges le ciel s'est éclairci et le soleil a commencé à se montrer. Quelle chance !

     

    Randonnee-St-Georges-02.jpg


         Il faisait un peu froid, un vent glacial, mais cette lumière promettait de nous réchauffer un peu.

    Randonnee-St-Georges-04.jpg


         Nous sommes donc partis d'un bon pas vers les jardins qui entourent Saint-Georges. Les arbres fruitiers, délestés de leurs feuilles, étaient parfois envahis de boules de gui qui les égayaient par leur touche de verdure.

    Randonnee-St-Georges-03.jpg


       J'avais entendu notre guide annoncer : "Nous, on commence par le parcours de pêche"... En effet ! Je découvris bientôt les alentours boisés de l'Arnon paresseux qui serpente ici en s'étalant si bien que deux plans d'eau ont pu en être tirés. Mais ce ne sont pas eux que nous devions suivre aujourd'hui : il y a un autre itinéraire pour les longer, que j'ai eu l'occasion d'expérimenter au printemps dernier.
         Le groupe de marcheurs retraités s'est scindé en deux, comme toujours : il y a le petit et le grand circuit ; je choisis toujours le grand, mais on y marche d'un bon pas deux heures à deux heures et demie, et je termine à chaque fois recrue de fatigue : dix kilomètres me mettent à plat ! Cependant c'est une bonne fatigue, le sang circule généreusement, les yeux brillent, on est content.

    Randonnee-St-Georges-05.jpg


         Il y a un groupe de tête qui entraîne assez vivement, et moi, m'arrêtant pour prendre mes photos, je cours ensuite les rejoindre pour pouvoir reperdre du temps au prochain tournant.

    Randonnee-St-Georges-06.jpg


        Mais évidemment quand je m'arrête ils me sèment à nouveau ! Et voici l'Arnon justement... Retournons-nous pour le voir s'étaler majestueusement par derrière.

    Randonnee-St-Georges-07.jpg


        L'été il doit y avoir des pêcheurs pique-niqueurs, si l'on en croit cette poubelle qui se fond dans le paysage.

    Randonnee-St-Georges-08.jpg


        En suivant la rivière nous parvenons à une petite dénivellation située à un embranchement. Confluent ? Je suis allée vérifier : non, il s'agit d'une île tout simplement, à laquelle on accède par ce pont métallique.

    Randonnee-St-Georges-09.jpg


       Voici la vue de l'autre côté du pont. Mais ne traînons pas : les autres avancent !

    Randonnee-St-Georges-10.jpg


       Cet arbre-là n'est pas fruitier, et pour être envahi de gui, le pauvre, il l'est vraiment. "Par la serpette de mon père !" comme disait le Père Grandet ; je vais me faire druide et grimper le récolter pour le Nouvel An !

    Randonnee-St-Georges-11.jpg


        L'Arnon à contre-jour s'élargit, et nous, nous approchons de Saint-Georges après avoir décrit une boucle et nous apprêtons à repartir dans une autre direction, à la suite du groupe plus lent qui nous y a précédés.

        Devant les pavillons neufs, une jeune femme emmitouflée promène un bébé dans une poussette toute protégée elle aussi du vent et du froid, tandis que son chien, un beau berger allemand, gambade autour d'elle, courant vers les jardins pour saluer ses congénères.

       Cette fois nous affrontons la campagne toute nue, et bientôt nous découvrons avec intérêt un joli panneau en face du chemin dans lequel nous nous nous engageons  (cliquez pour agrandir) : 

    Randonnee-St-Georges-12.jpg


         « Chemin de Saint-Jacques - Voie historique de Vézelay - Association des amis de Saint-Jacques de la Voie de Vézelay - Via LEMOVICENSIS » 

        Il n'y a même pas d'arbre pour le poser ! Il trône sur un porteau électrique... Mais enfin, nous savons que nous sommes dans la BONNE direction pour marcher, n'est-ce pas.

    Randonnee-St-Georges-13.jpg


       Par ici, campagne est si dégagée qu'on y a implanté le plus grand champ d'éoliennes du département. Mais que voyons nous se découper à l'horizon au pied des éoliennes ? Un troupeau de chevreuils, qui se déplace tout doucement, et que je m'efforce de saisir malgré l'éloignement.

    Randonnee-St-Georges-14.jpg


        Là on les voit un peu mieux ; et les copains se sont enfin arrêtés pour les regarder.

    Randonnee-St-Georges-28.jpg

     
       Après une interminable marche monotone en rase campagne (où l'on apprécie d'être ensemble pour s'entraîner en discutant !), nous débouchons dans le tracé d'une ancienne voie de chemin de fer. Ces voies désaffectées forment des sentiers protégés, des sortes de chemins creux absolument délicieux - et c'est d'ailleurs là que passe principalement de "Sentier de Grande randonnée de Pays".

    Randonnee-St-Georges-15.jpg


       Comme cette allée semble accueillante ! Malheureusement notre route part à l'opposé, c'est-à-dire en passant sous le pont. Or  nous découvrons bientôt que la voie a été bouchée...

    Randonnee-St-Georges-16.jpg


         On y a entassé des branchages, sans doute pour empêcher que les voitures, qui peuvent accéder jusque là, ne s'y engagent. Pour passer il y a bien moyen d'escalader la barrière, mais c'est un peu périlleux.

    Randonnee-St-Georges-17.jpg


         Les messieurs, peu nombreux mais très galants, ont ouvert la voie et attendent pour aider les dames. Il nous arrive en effet parfois de ces surprises, qui transforment nos innocentes promenades en de véritables aventures dans lesquelles les messieurs apportent toujours un soutien apprécié ... Voyez par exemple ici.

    Randonnee-St-Georges-18.jpg


        Ensuite, nous avons le bonheur de marcher au soleil et à l'abri du vent... Quel délice ! Chapeaux, bonnets et capuches tombent momentanément.

    Randonnee-St-Georges-19.jpg

     
        Au bout de l'allée réapparaissent peu à peu les éoliennes ; je découvre le petit bruit feutré qui résulte de la rotation de leur pales.

    Randonnee-St-Georges-20.jpg


       Petit à petit le paysage s'élargit : nous arrivons à la route qui relie St-Georges à la RN 151 (Issoudun-Bourges).

    Randonnee-St-Georges-22.jpg


       De là, me tournant vers la droite, je découvre l'alignement des éoliennes qui se détache sur le soleil déclinant, repris par les nuages. L'intérêt d'être en rase campagne, comme d'être perdu en mer, est que cela permet une vue parfaite du ciel et de ses fantastiques paysages.

     



       Tandis que le groupe stationne, le temps d'être rattrapé par tous ceux qui suivent plus lentement, je m'essaie à filmer le mouvement des hélices, dont le chuintement délicat est couvert par le bruit des conversations.

    Randonnee-St-Georges-23.jpg


         Puis nous traversons la route pour entamer la dernière boucle de notre périple.
     À cet endroit, un drôle de panneau retient notre attention...

    Randonnee-St-Georges-24.jpg


         C'est que nous sommes ici au pays du "Grand Méchant Renard" !! C'est lui qui, avec sa hotte, 
    vient chercher les petits enfants désobéissants !

    Randonnee-St-Georges-25-copie-1.jpg


        Laissons à droite le sombre alignement d'éoliennes.

    Randonnee-St-Georges-26.jpg


         Découvrons au passage les mises en garde adressées aux curieux - notamment la possibilité de projections de glace en période hivernale !...

    Randonnee-St-Georges-27.jpg


        ... Et retrouvons un joli chemin, ensoleillé et vallonné, pour retourner paisiblement jusqu'au village. Nous sommes ici à la limite des départements de l'Indre et du Cher et apercevons à droite la RN 151 qui monte vers Charost et qui s'orne de la colonne blanche annonçant (pour ceux qui viennent vers nous) "Indre, pays des harmonies"...

     

     

     

  • Commentaires

    1
    domi
    Vendredi 7 Décembre 2012 à 12:00
    c'était pour te parler de cette balade que je venais (quand j'ai vu ton poème).. hé bien voilà ce que me réserve ma nouvelle vie, en normandie cette fois où je vais prendre ma retraite (mais pas mon mari, d'où le choix de l'endroit !) et nous avons décidé de marcher tous les jours, alors ton article m'enchante....!


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :