• Québec 1967 : 1 - présentation

      

             Après le récit de mon voyage en Algérie, je vous convie à une promenade au Québec. Seulement quelle promenade, celle-là ! Elle se fait par une machine à remonter le temps... C'était en 1967, j'avais 16 ans.
        J'ai eu à cet âge-là la chance exceptionnelle de faire plusieurs voyages, occasion qui s'est de moins en moins présentée plus tard dans ma vie, et celui-là fut le plus beau, le plus long, le plus fantastique.
        Bien sûr, certains d'entre vous trouveront peut-être plus intéressant d'aller directement sur le site d'Alexandre, qui a au moins le mérite d'être au Québec actuellement ! Surtout que mes photos d'alors sont bien succinctes, et de qualité plus que médiocre (j'ai essayé de les arranger, vous verrez, ainsi que les nombreuses cartes postales achetées)...
         Cependant le récit, lui - peut-être un peu scolaire - est d'époque ; quant aux renseignements, j'en avais glané beaucoup, puisque pour obtenir ce voyage j'avais constitué un dossier de documentation de 70 pages !    



    lauréate récompensée
    Brève parue dans la République de Seine&Marne

     
            Mais entrons peu à peu dans le conte de fées...
           L'été 1967 devait avoir lieu l'exposition universelle de Montréal. Des voyages étaient prévus à l'intention des jeunes pour leur faire connaître le Québec, où Charles de Gaulle projetait d'ailleurs de se rendre dans un souci de rapprochement entre ce pays francophone et la France dont il se réclamait.
        Des concours furent proposés dans les lycées, afin de permettre aux meilleurs de se le voir offrir... Je me lançai dans l'enquête élaborée par le Touring Club de France, section "Jeunesse", demandant d'établir un dossier illustré autour de 22 questions toutes plus intéressantes et fouillées les unes que les autres.
         Pour ce faire, à une époque où l'on ne pouvait profiter des apports de l'internet, j'étais largement favorisée  par ma résidence bellifontaine (base de l'OTAN où les canadiens étaient restés en cantonnement jusqu'à cette année-là) et par les relations de mon père : celui-ci enseignait à l'époque au lycée "international" et avait pour collègues des canadiens, eux-mêmes enseignants, qui lui fournirent pour moi d'abondants documents absolument introuvables en France. 
        De plus mon père, excellent dessinateur et habitué à dactylographier, présenta et illustra mon dossier de manière exquise, ce qui me valut... un troisième prix, sur cinq lauréats retenus au lieu de quatre initialement prévus, tant le niveau général fut remarquable.
        Que dire alors des prestations des deux gagnants qui me précédèrent, des garçons issus des plus grands lycées de Paris ! Le dossier du premier, un garçon de couleur dont j'ai oublié l'origine, faisait près de trois cents pages !!! Nous en fûmes époustouflés.
         Voici la photo prise lors de la remise des prix (ou plus exactement de nos titres de voyage) dans la péniche du Touring Club, quelque part sur la Seine. Deuxième en partant de la gauche, avec la coiffure alambiquée que m'avait infligée le coiffeur de ma mère, j'étais plus qu'intimidée.


    Québec 1967 : 1 - présentation


        Mais quel merveilleux périple nous attendait ! Voyez plutôt la carte réalisée par mon père sur un curieux papier rose...


    Québec 1967 : 1 - présentation
    (Vous pouvez cliquer sur cette carte pour l'afficher en plus grand)


       
     
      Ici les questions posées pour la constitution du dossier.
     

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Février 2006 à 12:00
    Bonjour à toi Martine-La-Voyageuse,Tu n'as pas l'air persuadée de ce que je te dis, non pas comme "leçons sur l'évolution des parlers au XVIIè siècle" mais comme une vérité encore bien vivante aujourd'hui. (Pas grave !...) Jette un coup d'oeil ici : Quelle est la langue d'origine majoritaire au Québec ? Le Jérryais = le NormandEn anglais si tu veuxNous avons édité un petit ouvrage "Expressions, proverbes et dictons en langue normande" tout récemment. Il se vend bien chez nos cousins du Québec, et pour cause...Lô, le Viking se rentre dans la boîte de son ordinateur...


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :