• Poème sans titre

     
         Voici un poème que j'avais déjà édité hier, puis supprimé... 

          Cela m'a permis d'en ôter le titre qui ne signifiait rien.

       Quant au contenu, à chacun d'y voir ce qu'il veut - l'illustration pouvant aider cependant à l'interprétation...   

     

    Bouddha

     

     

    Maître Toi seul existes
    je ne suis que l’espace qui T’environne
    l’haleine de Ton Souffle



    Je ne suis pas ce que j’ai cru être
    et l’îlot de mes perceptions
    se dissout dans l’infinitude
    de Ta Pensée



    Papillon je suis clouée
    et le frémissement de mes ailes
    disparaît sous la Force
    de l’Amour radieux



    Poussière
    S'envole

     

     


  • Commentaires

    1
    jamadrou
    Mercredi 25 Février 2015 à 22:57

    le frémissement des ailes du papillon cloué me fait peur

    2
    Jeudi 26 Février 2015 à 05:18

    Il ne faut pas avoir peur ; ce n'est pas un clou qui fait mal, c'est juste pour l'empêcher de bouger car il va se transformer... En plus le clou est sur le cœur, et la clé de la transformation est dans le cœur.

    3
    Jeudi 26 Février 2015 à 06:55

    C'est émouvant vu sous cet angle-là 

    4
    Jeudi 26 Février 2015 à 08:16

    Très joli poème empreint d'une divine inspiration... Belle journée Aloysia, Namasté

    5
    Jeudi 26 Février 2015 à 09:42

    Rose, je suis contente que tu comprennes mieux.
    Phène, merci.

    6
    Jeudi 26 Février 2015 à 09:52

    Poussière s'envole.... ou pas

    Bon jeudi Aloysia

    7
    Jeudi 26 Février 2015 à 10:00

    Cela dépend où.
    Bises, Fontaine !

    8
    jamadrou
    Jeudi 26 Février 2015 à 11:01

    chez le papillon la poussière sert à coloriser ses ailes

    si la poussière s'envole: il n'y a plus de couleur 

    et ce clou sur le coeur comment y accrocher la clé?

    9
    Jeudi 26 Février 2015 à 11:04

    Quelle couleur garder ? Et où vois-tu une clé ? J'ai écrit "clé" au sens de "moyen" : au centre du cœur nous trouvons le moyen, la force, le levier...

    10
    Jeudi 26 Février 2015 à 18:07

    Bonjour Aloysia, mais le Maître est bon et le papillon va pouvoir s'envoler ! Bises 

    11
    Jeudi 26 Février 2015 à 19:00

    Coucou Danaé ! A moins qu'il ne se transforme, ce papillon ? A moins qu'il ne disparaisse ?? ... Bisous et merci de ta visite.

    12
    Jeudi 26 Février 2015 à 21:31

    un peu de douleur avec ce papillon-Christ.

    bonne soirée

    13
    Jeudi 26 Février 2015 à 22:08

    Un peu... Bises, Durgalola !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :