• Pacific 231 (2)

     
        Cet été en Bretagne, nous avons eu la surprise de découvrir cette magnifique locomotive en gare de Paimpol :  la SCNF ne desservant plus le trajet Saint-Brieuc-Paimpol que par autocar, il s'agit maintenant d'une ligne touristique empruntée par de vieilles motrices à vapeur, et dont la course, plus à l'intérieur des terres, suit l'embouchure du Trieux (voir ici le site qui leur est consacré).

        Or quelle ne fut pas notre surprise de déceler en cette motrice une Pacific 231, celle même qui inspira à Arthur Honegger son fameux mouvement symphonique ! (voir ici).


    (Photo Cécile Maillard)

     
            Mais comment avons-nous su qu'elle portait ce nom ?

        Alors voilà, je vous livre un petit truc de cheminot.
        "Pacific" désigne évidemment le type de machine, mais
    le chiffre est un code destiné à nous indiquer le nombre de roues motrices :
        - deux pour la partie articulée (de taille moyenne)
        - trois pour supporter le moteur (grandes)
        - et une pour porter la cabine de pilotage (petite).
    (Pour plus d'informations, voyez ici l'article de Wikipedia)
        Ce chiffre est par ailleurs noté à l'avant de la machine, sous le phare droit.

        Voici donc un extrait du
    mouvement symphonique d'Arthur Honegger (composé en 1923), qui s'inspire de la course de la locomotive - ici son lent et puissant démarrage - par l'orchestre National de l'ORTF sous la baguette de Jean Martinon (enregistrement de 1971).

     

     

     

  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Août 2007 à 12:00
    Merci pour la musique ! Une découverte ! Tu l'a touchée la loco dis ? Tu l'a touchée ? ;-)


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :