• Natation


         La natation (quand on y est bien sûr tout à fait à l'aise) est un bon moyen pour lâcher prise.

        J'ai plus de mal avec la marche mais j'imagine qu'un bon coureur pourrait obtenir le même résultat durant son jogging.

          En nageant, tu peux te relaxer complètement. T'abandonner. Alors il n'y a plus personne. Plus de nageur. Le corps effectue le strict minimum comme un automate qu'il est en fonction de l'énergie dont il dispose. Toi, tu es absent. Tu REPOSES.

        

    Natation

     

        Parfois tu vois les bulles que tu souffles devant toi et il te semble qu'elles sont l'illusion qui éclate et se dissout paisiblement. L'eau qui t'environne est l'enveloppe du rêve dont tu t'extrais peu à peu.

        Tu n'es pas là, rien ne se passe, et lorsque tes bras s'écartent pour te conduire à respirer, tu songes à ces vers d'Agrippa d'Aubigné tant de fois rêvés et répétés :

    Comme un nageur venant du profond de son plonge,
    Tous sortent de la mort comme l'on sort d'un songe.

    Agrippa d'Aubigné - Les Tragiques - La Résurrection

         

          Mais ce n'est pas "tous"; c'est "je" à cet instant, c'est toi.

         Ne devons-nous pas aller vers la Vie ? N'est-ce pas ce qu'a promis le Christ Jésus ?  Même si je m'endors dans cette onde où je ne nage plus, d'autres bras m'y portent, car la Vie est au-delà de la mort.

     

          Noël approche, Noël qui rappelle que même au fond de la Nuit et jusqu'aux profondeurs de la croûte terrestre, jusque dans les entrailles d'une mère, la Vie Lumineuse est venue se nicher. Elle y a resplendi et elle y a été vue à des milliers de kilomètres à la ronde, à travers le temps et l'espace. Des bergers se sont inclinés devant elle, et des rois aussi porteurs de présents. 

          Et si vive était cette Lumière que rien n'a jamais pu l'éteindre, ni le massacre des Innocents et ni la Croix du déni.   

           A Pâques elle a ressurgi, comme on traverse la Mer Rouge pour sortir de captivité.

          Or, ni Pâques ni Noël n'existent dans le temps. Si nous les avons inscrits dans le temps, c'est pour nous en souvenir, simplement.

         Ce sont simplement de grandes Joies, de grandes Vérités.           

               

    Natation
     
     

          Autrefois j'avais fait ce dessin, pour évoquer la naissance : Gaïa est une planète d'eau. Naître c'est plonger dans les profondeurs... L'eau ne peut que nous aider à nous en souvenir. Mais d'où venons-nous ?

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Janvier 2015 à 09:26

    Trop beau ce dessin 

    Ton texte .....@ méditer 

    Et que dire de la sirène , j'adorerais savoir nager 

     

    2
    Mardi 27 Janvier 2015 à 09:27

    Commentaires d'origine :

    Rose63
    Il y a 1 mois 

    Je ne sais pas nager mais par contre je sais d'ou je viens 
    Ton texte est merveilleux et je ne me suis même pas noyée :)
    Ton dessin est très réussi , tu avais quel age ??


    Aloysia-Martine 
    Il y a 1 mois 

    J'ai dit autrefois, mais j'avais tout de même 41 ans... ;)

    danae
    Il y a 1 mois 

    Bonsoir Martine, nous ne savons pas d'où nous venons ni où nous allons, mais ce que je sais c'est que nous sommes tous à la recherche de la lumière ! Bises

    Aloysia-Martine 
    Il y a 1 mois 

    Oh ! oui, ma chère Danaé, 

    "Comme une fleur loin du soleil
    La fleur de ma vie est fermée..." etc. !

    Clémentine Séverin
    Il y a 1 mois 

    c'est une bonne idée de nager pour lâcher prise.. mais j'ai peur de l'eau. Ce que je fais, j'écoute la musique et je me concentre sur la musique comme ça, je bloque la machine à penser.. etc... 

    bonne soirée

    clem

    Aloysia-Martine 
    Il y a 1 mois 

    Oui, je reconnais que pour le faire il faut être à l'aise. Pour bloquer ta machine à penser, la musique, c'est bien, car en général on choisit quelque chose qui est en résonance avec notre état intérieur, ce qui nous aide à nous détendre. Sinon il faut essayer de faire la même chose en marchant dans la rue. Mais à condition de ne pas être bousculé sans arrêt... Je reconnais que ce matin à la piscine j'ai eu de la chance : est-ce l'effet d'une relaxation parfaite ? Moi qui me cognais souvent dans des vis-à-vis, là, rien... Je devais prendre mon élan au bon moment, ou alors on me voyait venir...

    Phène
    Il y a 1 mois 

    Quoi de plus irrésistible qu'une immersion totale dans les eaux primordiales d'où jaillit l'Homme-Nouveau .... Belle journée, chère Martine

    Aloysia-Martine 
     Il y a 1 mois 

    Merci, Phène. Voici une belle image très parlante...

    Daniel
    Il y a 1 mois 

    Mais où allons nous ? C'est le grand mystère de la vie. Et pourquoi tout ça?
    J'adore nager et je vais à la piscine une fois par semaine. L'eau me fait un bien énorme.

    Aloysia-Martine 
    Il y a 1 mois 

    Alors on peut se donner la main, mon cher Daniel ! Pourquoi tout ça ? Je me pose sans cesse la question et j'ai tendance à grappiller ici ou là des réponses du genre "on s'est pris pour Dieu, normal qu'on se sente coupables", mais il paraît que c'est beaucoup plus simple... Ce n'est qu'un rêve ! On ne va nulle part vu qu'on n'a jamais bougé !! Et pour arriver à s'en persuader ce n'est pas facile. L'ego est d'une résistance.... Il aime mieux se couvrir de toutes les horreurs ou se forger de grandes paniques plutôt que de disparaître.

    witney
    Il y a 1 mois 

    c'est bien de nager, bonne continuation

    Aloysia-Martine 
    Il y a 1 mois 

    Alors, si c'est bien, compte sur moi... ;)

    marlou
    Il y a 1 mois 

    Quel beau texte ! Merci de nous y avoir fait plonger...

    Aloysia-Martine 
    Il y a 1 mois

    Merci de l'avoir lu et apprécié, Marlou. ;)

    Carole
    Il y a 1 mois 

    Une petite âme qui nage, libérée, parmi les "bulles" des illusions dépassées. C'est une belle méditation sur la vie et la mort. Et je dois avouer que je nage si péniblement que jamais je n'aurais pu l'imaginer.

    Aloysia-Martine  
    Il y a 1 mois 

    Si tu nages péniblement, il y a d'autres domaines où tu évolues avec une aisance sans égale, ma chère Carole ! Et tu y projettes des bulles tout aussi esthétiques !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :