• Namo Amitabha, de Imee Ooi


          La musique a toujours été un véhicule essentiel pour exprimer les émotions.

         Par l'impact puissant qu'elle possède sur le psychisme humain, on y a recours  pour créer une atmosphère et elle est la méthode la plus reconnue pour apaiser, voire endormir l'esprit inquiet.

          C'est ainsi qu'elle est particulièrement recherchée dans le domaine spirituel, tant à l'écoute pour atteindre un état contemplatif que dans l'expression chantée de la dévotion.

     

     Amitabha

     

          C'est pourquoi je n'ai jamais cessé, comme sans doute beaucoup d'entre vous, de l'utiliser dans mon quotidien. Ainsi tandis que je vaque à mes occupations, que je me consacre à des activités de préférence non cérébrales, une musique peut me maintenir dans un état méditatif, tout comme pourrait le faire une prière répétée intérieurement.

             Dans ce domaine, j'ai été depuis longtemps séduite par les créations d'Imee Ooi, compositrice et interprète malaisienne dont j'ai déjà parlé sur ce blog (ici) et qui est évoquée sur ce site.

         Profondément dévotionnels, ses chants illustrant les grands textes, les principales invocations ou les plus beaux mantras du bouddhisme sont bouleversants de beauté et de pureté. Sa voix adroitement amplifiée et modulée par le synthétiseur reflète autant la paix que l'innocence, la certitude et la douceur.

          Je m'en laisse totalement imprégner, et vous laisse juge d'en apprécier la qualité à travers cet hommage merveilleux au Bouddha de la Pure Lumière, le Bouddha Amitabha, qui est paraît-il une figure essentielle du bouddhisme Mahayana ainsi que Vajrayana.

          D'origine chinoise, elle prononce "Amituofuo", ce qui accentue à mes yeux l'impression d'une foi intime et profondément ancrée dans une longue tradition. Cependant cette prononciation est bien attestée à cette page dont je vous conseille la lecture.

          La gamme chinoise, sur laquelle elle fonde ses mélodies, ajoute pour moi une sensation de merveilleux, de perfection diamantée dont mon mental aurait tendance à rechercher l'explication dans ses connaissances, mais je le lui interdis. Il semble, quand on écoute ces invocations, qu'on est constamment inondé par des flots de pure lumière, qui comme des vagues, reviennent sans cesse vous immerger... Voilà le principal.

          Puisse le Bouddha d'Insondable Lumière nous prendre totalement dans son Immensité !

     

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Août 2016 à 21:24
    durgalola

    j'écouterai avec davantage d'attention. Je ne connaissais pas du tout et demain j'irai sur you tube pour écouter sa musique. Bises et bonne nuit. 

      • Lundi 22 Août 2016 à 22:55

        Bonne nuit !

    2
    Mardi 23 Août 2016 à 11:37

    Bonjour Aloysia,

    C'est une musique que j'aime beaucoup avec des consonances boudhistes et chinoises ! Elle détend et permet à l'esprit de s'élever. Merci et bises

      • Mardi 23 Août 2016 à 13:24

        Tout à fait, oui, il y a aussi la présence de ces gongs qui apportent des sonorités de lumière ... Merci de ton passage, Danaé, bisous !

    3
    Mardi 23 Août 2016 à 20:25
    durgalola

    je ne connaissais pas du tout ; j'ai vu sur you tube plusieurs morceaux. Elle allie modernité et tradition. J'étais un peu hésitante car j'aime bien les interprétations avec les instruments traditionnels. C'est très beau. Bises

      • Mardi 23 Août 2016 à 21:38

        Oui, au milieu de la mouvance de musique new age et de relaxation, les musiciens de qualité sont rares ; elle en fait partie, et comme les meilleurs d'entre eux, y ajoute un engagement réel qui transfigure toutes ses créations. Cela en fait une personnalité fort attachante dont la spiritualité peut inspirer même ceux qui ne pratiquent pas le bouddhisme. Je n'ai trouvé qu'un morceau qui ne soit pas chanté, mais il est très bien : "Tranquillity".

    4
    gazou
    Mercredi 24 Août 2016 à 14:34

    C'est très beau ! Merci !

      • Mercredi 24 Août 2016 à 15:06

        Bel après-midi, Gazou, à l'abri de la chaleur...

    5
    Jeudi 25 Août 2016 à 11:45

    C'est le meilleur pansement de s blessures. Amitiés.

      • Jeudi 25 Août 2016 à 16:31

        Tu as raison ; c'est un pansement magique !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :