• Mouvance

     

        Ce matin, je décidai de me rendre à un cours auquel je n'avais pas assisté depuis quelque temps. Je me préparai et m'y rendis en voiture.

          Arrivée à proximité, la route était barrée : travaux. Je dus faire un détour.

          Une fois sur place, je ne repérai pas les véhicules des personnes accoutumées à le fréquenter et commençai à me poser des questions.

         La réponse fut vite trouvée : l'enseignant, qui avait des enfants, avait décidé de supprimer le cours de cette semaine pour partir au ski avec eux. Je n'avais pas été prévenue.

          Dépitée je décidai de me rendre dans un bois. Mais dans la champagne berrichonne, il faut faire plusieurs kilomètres avant d'en trouver un, et le plus proche était dans la direction où la voie était barrée.

         Je pris mon mal en patience et de détour en détour, parvins à ce bois.

         Il était encore entièrement dépouillé, et je marchais dans des sentiers glissants d'humidité. Parvenue au bord d'un surplomb, je m'appuyai à un tronc et demeurai immobile.

       Mais le tronc bougeait ! Derrière moi, je ressentais le mouvement, parfois imperceptible, parfois plus net de l'arbre qui me semblait danser comme un jeune animal.

            La faute au vent sans doute, qui passait victorieux, venu d'on ne sait où, filant on ne sait où, virant comme un cavalier triomphant parmi les végétaux charmés comme des serpents, le nez en l'air ! Et le soleil prudent glissait sous un nuage ainsi qu'un oeil sous la voilette, pour rejaillir bientôt plus chaud et riant que jamais !

         Je demeurai longtemps à me laisser traverser de ces effluves mouvants, ondoyants, capricieux, si infiniment et imperceptiblement variables !

            En voici la vidéo, de piètre qualité certes, mais témoignant qu'ici bas tout danse et rien ne demeure.

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Février 2015 à 23:14

                            Le vent est angoissant lorsqu'il s'engouffre

                    Ton texte tient en haleine , la vidéo est remarquable 

                                             DSC_1258

    2
    Mercredi 25 Février 2015 à 08:26

    Vraiment ? Merci, Rose.

    3
    Mercredi 25 Février 2015 à 09:09

    Ce ciel bleu portant de jolies nuées

    Le vent qui secoue et fait bouger

    Les grands futs et les branches dénudées

    Et le frison des petites feuilles accrochées

    J'ai ressenti la caresse d'Eole un peu vive

    Merci de ce beau partage

    Bisous 

    4
    Mercredi 25 Février 2015 à 09:17

    Belle journée, Océanique !

    5
    Mercredi 25 Février 2015 à 09:31

    C'est très joli Aloysia. J'ai bien aimé ta vidéo et le vent qui souffle dans les branches. Quelquefois la route est barrée, mais c'est pour mieux la contourner afin d'avoir encore plus de plaisir d'arriver au but. Je te souhaite une très bonne journée parisienne.

    6
    Mercredi 25 Février 2015 à 10:42

    il y a des jours,on se demande si ces obstacles n'étaient pas prévus dans notre destinée...

    7
    Mercredi 25 Février 2015 à 13:52
    Daniel

    Un beau moment. Le contact avec la nature est essentiel, c'est l'occasion de bien se rééquilibrer. Visiblement ça soufflait fort !

    8
    Mercredi 25 Février 2015 à 18:03

    D'obstacle en obstacle tu es arrivée à un moment de pure beauté. Amitiés.

    9
    Mercredi 25 Février 2015 à 20:46

    Carpe diem, on y revient surtout quand des obstacles imprevus interviennent...

     

    10
    Mercredi 25 Février 2015 à 21:36

    Bises à tous, merci de votre visite.

    11
    Jeudi 26 Février 2015 à 21:33

    ta vidéo est hypnotique. Bises

    12
    Vendredi 27 Février 2015 à 09:27

    Hypnotique ? Parce qu'elle garde les yeux en l'air ?



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :