• Misère humaine



    Un noyer en automne
     


    O poussière d’été
    O sommeil des saisons

    Et toi qui t’ensommeilles avec tes feuilles d’or
    O grand arbre d’automne au souffle chaud d’été

    Mon humeur me gouverne
    Le sommeil m’environne

    Et mon cœur est semblable à cet arbre d’automne
    Soufflant ses feuilles d’or pour se faire soleil

    Mais la chaleur s’évade
    Mais la clarté s’éteint

    O la nuit sans limites et ses lourdes menaces
    O la peur de la mort qui se tapit tout près

    Voici le jour d’hiver
    Voici le froid gelé

    Et toi tu t’es figé transparent et glacé
    O grand arbre d’hiver sur le ciel bleu pâli

    Mon cœur est dévasté
    Mon sommeil s’obscurcit

    Et la nuit me revient inlassablement noire
    Avec le pleur stérile de ce sol desséché

    Au matin c’est le givre
    Ou le brouillard épais

    Qui ligote mon âme au fond de sa prison
    O Seigneur de la Vie reviens vers tes enfants

    Nous avons cru jadis
    Pouvoir garder l’été

    Nos cœurs se sont éteints comme des astres morts
    Et nous voici vaincus épuisés par l’exil

     
     

  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Novembre 2005 à 12:00
    En pays tempéré l'hiver est souvent associé à la mort parce que la nature perd ses feuilles et que le grand tapis blanc recouvre tout comme un linceul... Pourtant sous les tropiques, par 30° la mort est présente quotidiennement, je veux dire dans le quotidien de chacun, ... Mummmm, ce qui me gêne le plus c'est l'indécence de la chaleur qui rend la mort omniprésente par les odeurs... L'odeur de charogne est partout et l'on ne peut s'empêcher de penser qu'elle est aussi la trace olfactive de la décomposition humaine... Pardon Martine pour ces idées noires (sans jeu de mots) mais deux personnes proches sont mortes ici en deux jours... et j'ai un cafard monstrueux ! Bises à toi, tes photos me donnent envie de rentrer en France, même s'il y fait froid ... Amicalement,


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :