• Miracle


        Quand, il y a un peu plus de deux ans, je me suis réveillée d'une longue torpeur - qui n'était en fait que le repos nécessaire après les efforts fournis précédemment - et que j'ai appelé de tout mon être une nouvelle nourriture spirituelle, j'ai rencontré "Un cours en miracles", ou plutôt certains de ses représentants : Gary Renard et François Bauer.    

     

    Miracle

         

         Mais pourquoi écrire "Miracles" au pluriel ?
        Quand il n'y a qu'un seul Miracle : la découverte que

    Tout ce qui semble être n'est pas,  
    et que seul ce qui semble ne pas être, est !

     

         Après quelques lectures, je me suis donc intéressée à l'enseignement de ce "Cours en miracles", dont l'épaisseur en écriture m'a vite effrayée... Oui, les "Bibles" sont bonnes pour le début ; jeune, j'ai avalé des ouvrages à la pelle, j'ai étudié des livres et me suis inscrite à des formations, mais que cela m'a-t-il apporté ?
       Des impressions fugaces de savoir récupéré, mais dont l'expression s'efface très rapidement pour ne laisser vivre que l'intime conviction.

         Selon la formule consacrée de Montaigne 

    "Mieux vaut une tête bien faite qu'une tête bien pleine ",

    je n'en avais donc gardé qu'une très faible nourriture tandis que les "connaissances" avaient vite disparu ; et surtout, ce qui est expliqué par écrit ne nourrissant pas le cœur mais seulement l'esprit, j'avais eu besoin de maîtres vivants pour intégrer ces lectures.

     

        Mais ce jour-là, à qui demander de l'aide par rapport à ces tonnes d'informations dont je ne savais que faire ? Certainement pas aux auteurs que j'avais lus, qui vivaient l'un aux Etats-Unis et l'autre en Suisse, et encore moins aux invisibles personnages présents derrière les sites consacrés à cet enseignement sur internet.

     

    Miracle

     

         Par contre oui, j'avais la Vierge du Sacré-Coeur à Issoudun que je pouvais invoquer, et je ne manquai pas de le faire. Car on ne tombe pas sans le savoir en un tel endroit sans qu'il y ait à cela une raison cachée ! Depuis mon arrivée en cette ville Marie était mystérieusement devenue ma protectrice.

     

         Ce que j'ignorais cependant c'est que, de même qu'à l'instant précis où j'avais appelé une nourriture celle-ci m'avait été accordée, de même dès que je me souciai d'un guide vivant, celui-ci fut présent dans ma vie à mon insu...

         Ce n'est que longtemps après que je m'en suis aperçue : comme lorsque nous cheminons et ne découvrons le soleil sur nos têtes que quelques heures après son lever, car jusque là le paysage nous l'avait caché.

     

    Miracle

     

    Demandez, et l'on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.…

    Matthieu VII, 7

    Console-toi. Tu ne me chercherais pas, si tu ne m'avais déjà trouvé.

    Pascal, Pensées.

     

        Il n'y a qu'un miracle, celui de retourner à la Source.

      Comme si tout ce que nous avions vécu s'était aplati en une vaste nébuleuse semblable à un disque ne faisant que tourner en vain sur lui-même, et que nous découvrions soudain que nous en étions le centre.

       Un point infime gravitant sur soi-même et se projetant à l'infini...

       Mais dites ! Lorsqu'une étoile gravite si puissamment vers son centre ne devient-elle pas un Trou Noir ?

       

    Miracle

     

         Et un trou noir, qu'est-ce donc sinon le point qui se retourne en lui-même pour se projeter vers l'Inconnu ?...

     

    *

    MAIS

    me direz-vous

     le Miracle, aujourd'hui, n'est-ce pas la libération de Serge Lazarevic ?

     

    Miracle

     

       Vous rendez-vous compte ?  Un captif libéré (et justement le "dernier"...), cela ne vous rappelle rien ?

        Et ce nom de "Lazare" ?

     

          Rappelons-nous ces vers sublimes qui achèvent le second Faust de Goethe et que Franz Liszt, dans sa Faust-Symphonie, puis Gustav Mahler, dans sa 8e Symphonie "des Mille" (qui est un hymne gigantesque à l'Esprit Saint venu régénérer le monde) ont voulu interpréter musicalement de façon solennelle :

    Alles Vergängliche ist nur ein Gleichnis;
    Das Unzulängliche, hier wird's Ereignis;
    Das Unbeschreibliche, hier ist es getan;
    Das Ewig weibliche zieht uns hinan.

    Goethe-Faust II, 5 (Chœur Mystique)

    Traduction française (bien réfléchie et non copiée-collée) :

    Tout ce qui passe n'est que symbole ;
    Le déficient devient ici événement ;
    L'indescriptible est ici accompli ;
    L'éternel féminin nous tire vers le haut.

          

        ... Et comme "over-blog" est devenu over-bloc et qu'on ne fait plus du tout ce que l'on veut : on ne rédige pas, on ne dispose pas à son gré, on n'héberge plus les fichiers que l'on souhaite, mais on agence maintenant des blocs préétablis et piochés là où ils se trouvent déjà comme dans un jeu de construction (on n'arrête pas le progrès !) voici pour illustrer cette citation le prodigieux finale de la symphonie précitée dans une vidéo de youtube et donc assortie de sa traduction japonaise (pourquoi pas ?) et placée par défaut... :

     

     
     
     

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Janvier 2015 à 22:23

    Rose63
    Il y a 1 mois 

    Je suis heureuse pour la famille , pour lui même de sa libération 

    Mais je me dis que cela ne fait pas trop naturel toute cette mise en scène autour de cela 

    Il y a qq jours il était soi-disant agonisant et le revoilà en pleine médiation , le visage comme s'il revenait d'un club med , y a la dessous qq chose qui me dit ......que j'ai des peines a supporter ces mises en scènes, qui pour moi ne tient qu'au miracle "des dessous de la politique" car si cela avait été une personne comme toi et moi, le miracle n'aurait peut -être pas eu lieu ..

    Mais cela dit, je réitère ma joie qu'il soit rentré et j'espère que ce sera le dernier , il y a beaucoup de chose à explorer dans notre pays et je pense moins dangereux que de s'exposer sur des terres lointaines que je finis par ne plus comprendre ce monde 

    Bonne soirée Martine

    Aloysia_Martine
    Il y a 1 mois 

    Que vas-tu imaginer ? Ce qu'il a vécu est loin d'être drôle et cela l'a rendu plus fort, comme toutes les épreuves. Quant à l'histoire d'être "presque agonisant", tu sais très bien que ce sont des méthodes employées par les ravisseurs pour pousser les Etats à faire un effort pour le récupérer ! Ils sont intéressés, eux... Et ils n'ont pas intérêt à trop "abîmer" leur otage s'ils veulent obtenir la rançon demandée !

    Rose63
    Il y a 1 mois 

    Je ne m'imagine rien, force est de constater que d'un moment à l'autre, un être peut se métamorphoser avec son mental mais pas avec son physique , je n'ai pas dit que ce qu'il a vécu était drôle, mais la sortie est trop médiatisée et cela me gêne car d'autre n'ont pas eu le même sort et leur famille sont dans le chagrin et peut être ont -elles le droit de penser que les moyens n'ont pas été les mêmes pour les en sortir ..

    Et je réitère que force est de constater que c'est plus facile d'aller à l'autre bout du monde car ça fait vendre du papier alors qu'en France il y a aussi à faire connaître des situations catastrophiques sans aller se mettre en danger et faire dépenser des sommes astronomiques en cas de problèmes 

    Beaucoup pensent comme moi ........

    Phène
    Il y a 1 mois

    Toute prière est un remède miracle. Il est mignon ce bébé Shiva !... Namasté, Martine

    Aloysia_Martine
    Il y a 1 mois 

    Ce n'est pas Shiva, mais Krishna ! Oui, tout est miracle. Merci de ton -passage-, Phène.

    Phène
    Il y a 1 mois 

    Peut-être. Shiva et Krishna sont tous deux représentés en enfant à la peau sombre... Avec âmitié

    Aloysia_Martine
    Il y a 1 mois 

    Il y avait écrit "lord Krishna" en bas à gauche mais j'ai coupé, car l'image était trop énorme. Je pensais que c'était évident à cause de la flûte...

    Phène
    Il y a 1 mois 

    Shiva enfant est aussi représenté jouant de la flûte. Enfin, bon, peu importe... :-

    Aloysia_Martine
    Il y a 1 mois

    C'est moi qui n'y connais rien ! Je n'avais jamais vu de représentation de Shiva enfant !! (pas plus de que Krishna d'ailleurs... )

    danae
    Il y a 1 mois 

    J'applaudis à ce miracle, le retour de notre dernier otage français ! Je crois que la dureté de sa captivité l'a renforcé mentalement, alors que d'autres auraient pu craquer depuis longtemps. Il était fort au départ. Bises Martine

    witney
    Il y a 1 mois 

    on aime les miracles, celui de cette libération , le cours en miracles,...

    Bonne soirée

    Aloysia_Martine
    Il y a 1 mois 

    Oui, a vraiment BESOIN de miracles... ;)

    Ariaga
    Il y a 1 mois 

    Je viens de passer un bon moment sur ta partie philosophie et, même si je suis moins "chrétienne" que toi, j'aime ta manière tellement ouverte de présenter les choses, ta traduction du Faust ce livre tellement alchimique, ta belle phrase : Il n'y a qu'un miracle celui de retourner à la Source. Il y a peut-être moins de personnes sur les blogs qu'à une époque mais on y fait de belles rencontres. Amitiés.

    Aloysia_Martine 
    Il y a 1 mois 

    Merci Ariaga ; ton passage me fait vraiment plaisir. Tu sais, j'ai lu Jung avec passion autour de la trentaine ; il m'a même un peu conduite vers la Kabbale et le Zohar, mais sur la pointe des pieds ; j'ai oublié. Ensuite je me suis intéressée à la Rose-Croix, et puis j'ai rencontré un maître qui m'a orientée vers des techniques plus new age. Depuis je cherche sincèrement la voie de la Vérité mais j'avoue en effet être vraiment marquée par le Christ Jésus dont l'enseignement a bercé mon enfance ; je me suis éloignée du catholicisme le temps de comprendre la différence entre religion et mystique, et surtout d'opérer un syncrétisme avec l'enseignement oriental - mais je reste chrétienne c'est certain.

    Ariaga
    Il y a 1 mois 

    Voilà, j'ai compris, tu as fait la différence entre religion et mystique. J'ai ma réponse et elle me plait.

    Aloysia_Martine 
    Il y a 1 mois

    Je suis contente. Bises, Ariaga.

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :