• Minéa et la crémate


        Hier j'ai eu la chance insigne de rencontrer Minéa... Elle est grande maintenant, elle est entrée à l'école ! Mais comme ses parents ne tiennent pas à ce que je la montre en photo, je vous mets à la place une image de Mimi Cracra, qui lui ressemble assez.


    MimiCracra.jpg


         Elle m'a sauté au cou évidemment (!), et je lui ai aussitôt demandé comment c'était, l'école.

    Mimicracra2.jpg


        Ça lui avait beaucoup plu !!

        Je lui ai demandé alors si elle avait des copines, ou des copains, parce qu'à l'école, il y a des petites filles mais aussi des petits garçons. Elle s'est tournée vers moi et a rétorqué d'un air très assuré :

        - Oui, mais moi je suis une copine, parce que je suis une fille ! 

    *** 

         Là-dessus, elle m'entraîna vers la grange attenante à la maison en me disant :

       - Viens voir la crémate.

        Incrédule, je lui demandai de répéter, sans mieux comprendre ce qu'elle voulait dire par là. J'interrogeai enfin :

       - C'est quoi, une "crémate" ?

       Elle me regarda comme si j'étais complètement idiote, puis attrapa les deux coins de sa bouche avec ses doigts et me montra ceci :

     

    La-grimace.jpg
    (Photo tirée du net)

     
     - Ah ! une grimace ! m'écriai-je. 
    Et de renchérir :

        - J'en connais d'autres, des grimaces ! Tiens, regarde.

        Je me tirai les yeux vers le bas, le nez vers le haut, je sortis ma langue et agitai mes mains derrière mes oreilles en louchant. 

    1140309451grimaces.gif

     

        Mais elle me lança d'un air outré :

        - Non ! Ce n'est pas ça du tout !!

        - Alors, c'est quoi ? dis-je, désemparée.

        - C'est ça ! 

     

    Grimace2

        Et de réitérer sa mimique, avec la bouche en forme d'infini, laissant apparaître quelques quenottes...  

         Un peu interloquée, j'admis mon erreur. Mais elle n'avait pas fini, et me tirait toujours avec insistance vers la grange : "Viens voir la crémate !"

         Nous atteignîmes le haut porche de bois à deux battants légèrement entrouverts, dans lequel nous nous faufilâmes pour scruter le sol entre les pierres de l'entrée.

         - Qu'est-ce qu'il y a ici ? demandai-je, incapable d'y voir la moindre "grimace".

        Pointant son petit doigt vers le sol, elle me fit soudain apercevoir une sorte de ruban noir épais...  

         - Une LIMACE ! compris-je soudain.    

     

    Limace

     

         La pauvre semblait avoir perdu la vie en cet endroit, complètement desséchée.

        Et Minéa hochait vigoureusement la tête en confirmant avec un regard d'évidence :

        - Oui ! Une crémate !

     

     

  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Octobre 2013 à 12:00
    Si savoureux! Les enfants ont accès à un monde plus réel que le nôtre. Hélène*


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :