• Mes joies quotidiennes

     
        Allons-y pour le tag.
        Consigne : écrivez au minimum dix choses qui vont donnent le moral dans une journée.
         Voici les miennes ; quand elles sont là, je jubile, et quand elles n'y sont pas, j'y pense pour me réconforter... C'est très souvent en rapport avec la lumière ; j'ai un énorme besoin de lumière.
     

    - Me réveiller en voyant la lumière à travers les volets et penser qu'il fait soleil dehors.
    - Voir la lumière étinceler derrière un arbre ou derrière un nuage.
    - Prendre mon petit déjeuner : une bonne tartine grillée, un verre de jus d'orange, un bol de chicorée au lait bien chaud (parfois j'en reprends un à 18h en revenant du travail pour me détendre).
    - Écrire ou créer, produire quelque chose dont je suis contente.
    - Me baigner, nager, plonger (courir, je ne peux plus).
    - Marcher, ou faire du vélo dans la nature.
    - Découvrir une belle région.
    - Découvrir un beau livre, une belle oeuvre, un beau tableau.
    - Rouler vers une destination attirante par beau temps.
    - Regarder le ciel, un vaste espace de ciel, surtout s'il est dégagé - même la nuit.
    - Voir une fleur éclore, un arbre s'épanouir (même un arbre d'automne, un arbre d'hiver)
    - Voir et entendre couler un ruisseau.
    - Entendre la mer.
    - Surprendre un animal sauvage qui passe au loin.

    - Écouter une belle musique.
    - Jouer une belle musique (chanter, je ne peux plus).
    - Être en communion avec une personne que j'aime, regarder ses yeux rire.
    - Prier, en ressentant mon cœur qui s'ouvre à une immense lumière.
    - Sentir que je ne suis pas seule, et qu'il y a quelqu'un qui peut m'entendre à l'intérieur, ou qui m'aide, subitement, aux moments les plus inattendus.
    - Etre en paix, ressentir ce bienfait.
    - Voir des enfants qui rient et qui sont heureux.
    - Penser à mes adorables filles, à mes petits-fils craquants, à mes soeurs, à mon frère, à ma mère.
    - Avoir fait plaisir à quelqu'un.
    - Sentir les bonnes odeurs de la nature, au printemps ou après la pluie.
    - Sentir le vent qui gonfle mes poumons, fait voler mes cheveux.
     
     

        Il y en a peut-être d'autres, que j'ai oubliés...

    En illustration, la campagne aujourd'hui  :


    Le ciel immense, chargé de lumière... et dessous, la terre, qui boit cette lumière :



        Et maintenant, poursuivez la chaîne :
     

  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Juin 2008 à 12:00
    aol fait des caprices, aucun de mes blogs ne sont fermés. mais c'est vrai que je ne mettais pas d'article sur Eglantine.. tu essaies de les ouvrir et tu me dis par mail s'ils ne s'ouvrent pas.. bonne soiréeclem


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :