•  

           Aujourd'hui le temps a été doux et clément, quoiqu'un peu voilé. Quoi d'étonnant, pour un jour de Saint-Valentin ?

            J'ai confiance maintenant dans le retour des beaux jours : le soleil se lève  à 8 heures et se couche à 18 heures, nous sommes sur la bonne voie.

            Un petit tour dans le jardin me montre que la sève commence à monter et que des fleurettes montrent le bout de leur nez...

     

    premieres-pousses-03.jpg


    Les premières primevères ! Comme elles sont mignonnes !

     

    premieres-pousses-05.jpg


         Et là vif étonnement : eh oui j'avais planté l'an passé des iris un peu bizarres, et qui ont fleuri en février... Eh bien les revoilà ! Des iris sans tiges !! Je ne connaissais pas du tout cette espèce... Ils surgissent aux côtés des chrysanthèmes nains que je n'avais pas osé arracher, mais qu'il me va falloir sans doute couper ras.

         Et je vois aussi qu'il va me falloir faire un sérieux nettoyage de plates bandes, n'est-ce pas ?

     

    premieres-pousses-04.jpg


    Ici, les narcisses commencent à se réveiller...

     

    premieres-pousses-06.jpg


    Et là, ce sont les tulipes !

    Eh bien, le gel n'a pas détruit ces oignons, au moins !

     

    premieres-pousses-08.jpg


    Et là, c'est le coin des jonquilles et de plein de petites fleurs blanches...

     

    premieres-pousses-07.jpg


    Quant au rosier, il est bourré de pousses ! On dirait qu'il a la varicelle !

         Mais il y pendouille encore de vieilles feuilles mortes. J'en ramasse sans cesse.. L'hiver est arrivé si vite et si fort qu'il les a saisies et les restitue en l'état !

     

    Allons, courage  : bientôt nous allons de nouveau vivre dehors !

     

     

    1 commentaire
  •  

        Ayant publié sur le site "Bouquin du Web", j'ai le plaisir d'y découvrir ce mois une interview qui  m'est consacrée, et vous invite à en prendre connaissance.

     

    Bouton nouveau

     

      J'ajoute pour le plaisir cette photo des chrysanthèmes de mon jardin prise hier durant une éclaircie...

     

    Chrysanthemes-7-11.JPG

     

     

     

    1 commentaire
  •  
          Je ne publie pas beaucoup... Langueur de l'été ? Je travaille dans mon jardin (beaucoup de feuilles à éliminer, rançon d'être bien ombragé), et je continue à lire la littérature de jeunesse. En ce moment c'est Anne-Laure Bondoux, une excellente écrivaine dont le discours est loin d'être facile et, du moins dans ce que j'ai lu jusqu'à présent, tourne toujours autour d'une réelle interrogation sur l'existence de la misère, notamment au Chili (voir Les Larmes de l'Assassin, roman qui se déroule en Patagonie, et La Tribu, récit qui semble débuter à Santiago et s'achever au Pérou sans que rien ne soit précisé). Ses activités de journaliste ont dû lui apporter beaucoup d'informations  sur ces régions.

     

    AL Bondoux-Linus Hoppe

     
        Actuellement je "dévore" Le Destin de Linus Hoppe, roman d'anticipation qui rappelle vaguement, en plus simple, "Le Meilleur des Mondes" d'Aldous Huxley (vous pouvez le feuilleter ici)... Linus, né dans une famille favorisée, est déçu à l'idée du destin tout tracé qui l'attend : grande école, belle carrière, vie protégée... Et décide de connaître la vie des miséreux qui travaillent sous terre pour éviter de polluer la surface. Hélas pour cela il doit passer outre la décision d'un ordinateur géant qui règle la vie de manière tyrannique, ce qui l'entraîne à une vie de paria, car il a dû solliciter l'aide d'autres rebelles, et comme eux il est recherché par la police qui a deviné la fraude.

     

        Et maintenant, un petit tour dans mon jardin d'été...
     

    jardin 7-07 (3)

    Les hortensias, toujours beaux.
     

    Jardin 19-07 (5)

    Les dahlias, maintenant bien fleuris.
     

    Jardin 19-07 (6)

    Avec les roses qui reprennent un nouveau souffle.
     

    Jardin 19-07 (4)

    Petites roses mignonnes...
     

    Jardin 18-07 (2)

    Chrysanthèmes d'été...
     

    Jardin 18-07 (1)

    Et mon premier glaïeul fleuri

    (j'ai fait exprès de les étager pour une floraison de fin juillet à mi-août).
     

    Jardin 19-07 (2)

    Puis voici le second... Et les autres attendent.

     

             À plus tard ! Je retourne à Linus Hoppe !

            Et si d'aventure je n'écrivais plus rien, rendez-vous aux alentours du 30 juillet, car je pars jeudi pour une semaine et aurai probablement quelques souvenirs à rapporter !

             Bises à tous.

     


    1 commentaire
  •  
             Et voilà, le soleil revient, les lilas fanent (du travail à ébrancher) et les fleurs s'épanouissent.

               Commençons par les classiques :

    Azalée-05-10

    L'azalée...

    Rhododendron-05-10

    ....et le rhododendron qui, plantés il y a deux ou trois ans, prennent chaque année de l'ampleur.

     

    Fougère naissante-05-10

    La jolie fougère qui démarre seulement.

    Pensées-05-10

    Les traditionnelles pensées !

    Premières roses-05-10
    L
    es premières roses, qui ont (comme le reste) une bonne dizaine de jours de retard par rapport à l'an passé (devinez pourquoi ?)

    Arbuste fleuri-05-10
    L
    'arbuste de plus en plus arrondi parce que je le taille de mieux en mieux. (Qui peut me dire ce que c'est ? Je l'ignore évidemment...)

    Iris de Hollande-05-10 
    Et enfin, la nouveauté et la surprise de l'année : des iris de Hollande que j'ai plantés dans ce nouvel espace aménagé le long du muret qui borde la rue.

     

              Allons ! Je pars couper mes lilas...  1

     

        

     

    1 commentaire
  •  
          Décidément, cet hiver ne veut pas nous lâcher... Il nous a saisis par surprise à la mi-décembre, et nous trouvions cela normal ; mais nous voici à la mi-mars, et depuis trois mois pleins il ne cède pas !
            Pourtant le rayon de soleil de ces derniers jours avait ravi les tourterelles qui  commencent à se faire des bisous... mais il n'y a plus de soleil ; et mes petits oiseaux, s'ils sont dodus, c'est qu'ils s'acharnent sur les boules de graisse que je dois changer quasiment tous les deux jours !
     
       Je me souviendrai toujours de cette séquence du film "l'arbre aux sabots", où les enfants italiens avec leur grand-père parcourent les champs de Lombardie au mois de mars en tapant sur des casseroles et en scandant : 
                  Frappez dur ! Frappez mou !
               On n'veut plus d'l'hiver chez nous !

     

      
     
         J'aimerais tant comme eux pouvoir chasser l'hiver ! Hélas, lui s'invite encore, de plein droit puisque l'équinoxe n'est pas encore venue ; et s'il était le seul indésirable de la conjoncture actuelle, ce ne serait pas si grave...
     
          Vendredi encore, le merle pataugeait comme un fou dans l'assiette d'eau consacrée aux oiseaux - et dans laquelle les tourterelles viennent boire si délicatement. Il s'éclaboussait si joyeusement que j'ai regretté d'arriver trop tard pour le photographier !
          Mais aujourd'hui, ô surprise, même en plein midi, personne ne buvait. Pourquoi ?
         L'eau était gelée, et l'assiette ne contenait qu'un bloc de glace.

         Puis le soleil s'est de nouveau caché, et de fins flocons ont commencé à tomber...

     

     

    1 commentaire