• Les morts

     

    Galaxies en formation

     

     

    Les morts hallucinés sont des statues de glace
    Ils marchent transparents sur l'eau des souvenirs
    En tournoyant au gré des astres scintillants

    Puisque la fleur est morte elle glisse avec eux
    Immobile figée en joyau translucide
    Les pétales givrés elle dort constellée

    Tu cherches en vain au sol trace de leur passage
    Ils se sont évanouis au soleil de l'aurore
    Il ne te reste plus que l'obscure souffrance
    Et l'angoisse inconnue qui te serre à la gorge

    Oppressante et tenace

     

      

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 19 Mars 2006 à 12:00
    Quand on regarde les étoiles, on voit le passé, donc des choses mortes...


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :