• Les hésitations de Mulder




    J'y vais, j'y vais pas ???...



    Finalement non, j'y vais pas....



    C'était pourtant si joli, la vallée cachée, la vallée "mystérieuse", que l'on ne découvre de Bréhec que lors des grandes marées basses, et qui possède encore "sa grotte", celle qui me fait toujours penser au poème de
    Baudelaire "La Vie Antérieure" :

     
    "J'ai longtemps habité sous de vastes portiques
    Que les soleils marins teignaient de mille feux,
    Et que leurs grands piliers droits et majestueux
    Rendaient pareils, le soir, aux grottes basaltiques.

    Les houles, en roulant les images des cieux,
    Mêlaient d'une façon solennelle et mystique
    Les tout-puissants accords de leur riche musique
    Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux..."

     
    Eh oui, ce soir je préfère citer Baudelaire ; et en plus, Baudelaire revisité par Henri Duparc, c'est tellement beau...

     

      
     

  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 12:00
    Merci d'avoir embarqué sur ma galère, Valentine où tu as vu des Bénitiers géants... Je viens, avec plaisir, de naviguer sur ton blog. Je m'arrête ici, sur tes reportages et souvenirs d'enfance en Bretagne. Moi-même, je suis basée en Bretagne Sud ! Hé, hé, as-tu remarqué le féminin à mes participes passés ? En effet, je suis une madame-Mamie plongeur sous-marin ;) et non pas un monsieur. Je dois même être ton aînée ! Je fais de la photo sous-marine depuis 3 ans. A bientôt. Gros bisous.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :